fbpx

Le « Blog des jardiniers du Louvre-Lens »

Le parc du Louvre-Lens est un véritable trait d’union entre le musée et la ville. La paysagiste Catherine Mosbach y a façonné la nature dans une démarche attentive aux évocations du passé et à la préservation d’un écosystème local fragile.
Espace public où chacun doit pouvoir se sentir comme chez lui, ce parc est aussi un site naturel géré selon des techniques respectueuses de la biodiversité et dévoile des richesses parfois surprenantes… Ici, on partage tout avec vous : bienvenue sur le « Blog des jardiniers du Louvre-Lens » !

La sculpture en osier vivant : une technique à la portée de tous
Des techniques simples peuvent parfois vous transformer en véritable architecte végétal, nous allons tout vous dire sur le tressage d’osier vivant que nous pratiquons dans le parc avec nos propres tailles de branches de saule.
Le puits de mine : une entrée monumentale !
Un parc entre passé et avenir. Intégré dès l’origine au projet architectural, le parc de 20 hectares, fort de ses onze entrées, est un trait d’union entre le musée et la ville. L'architecte paysagiste Catherine Mosbach y a façonné la nature dans une démarche attentive aux évocations du passé minier et sensible à l’écosystème local.
Articles Précédents Articles Suivants