fbpx

Un géant chez les minuscules : le scarabée rhinocéros

 

Un insecte digne des animaux les plus fantastiques

Le sacarabée mâle (Oryctes nasicornis) arbore fièrement une corne sur la tête : elle lui sert à soulever ses adversaires et à repousser leurs tentatives d’assauts auprès des femelles !

Il est l’un des plus grands coléoptères d’Europe. Avec ses 20 à 40mm, difficile pour lui de passer inaperçu ! Vous le rencontrerez plutôt au crépuscule lorsqu’il prend son envol, sinon il est peu actif et pas très habile… S’il lui arrive par malheur de se retourner sur le dos il a grand peine à basculer sur ses pattes, ce qui fait de lui un met de choix pour les rapaces nocturnes…

La scarabée rhinocéros mâle arbore une corne défensive caractéristique

 

Le scarabée femelle est dépourvue de la corne caractéristique du mâle

Une biodiversité en constante évolution dans notre Parc

Le bois en décomposition est le lieu de prédilection des Scarabées rhinocéros, c’est pourquoi il est primordial de conserver du bois mort dans la nature afin de leur garantir à eux et aux autres insectes xylophages le gîte et le couvert. Dans notre parc, la gestion différenciée des espaces nous permet de sauvegarder ces types de milieux. Un arbre mort ne sera pas nécessairement évacué, si la sécurité du public est assurée et les cheminements dégagés. Ainsi, les troncs tombés au sol se dégraderont de manière naturelle sur place. Le paillage en copeaux de bois sur certains massifs est également un allié pour toute cette faune de décomposeurs. C’est d’ailleurs dans une zone de copeaux que nous avons fait connaissance avec un Scarabée femelle.

Cette femelle évolue dans un environnement de copeaux en décomposition parfaitement adapté au développement de son espèce

A vous de jouer maintenant, ouvrez l’œil et faites des découvertes surprenantes !

D'autres articles de la même catégorie

Les couleurs des ailes des papillons, à quoi ça sert ?
Zoom sur le plus grand papillon de jour d'Europe et ses magnifiques ailes colorées !
Grenouilles, crapauds, tritons, salamandres… : à vos mares !
Pour la 14e Nuit de la Chouette, zoom sur l’effraie des clochers !