Pour la 14e Nuit de la Chouette, zoom sur l'effraie des clochers ! - Louvre-Lens
Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour

Pour la 14e Nuit de la Chouette, zoom sur l’effraie des clochers !

Une élégante silhouette tout de beige et de blanc vêtue. Un masque facial d’un blanc immaculé, en forme de cœur. Des yeux pénétrants… Reconnaissez-vous la chouette effraie ?
Avec un peu d’avance, on profite de la 14e Nuit de la Chouette organisée le 6 mars par la Ligue protectrice des oiseaux (LPO) pour vous montrer le magnifique spécimen qui nous a fait la surprise de nous rendre visite par une belle journée de septembre ! C’était notre jour de chance puisqu’il est rarissime de croiser la chouette effraie en journée… 


Le vol fantôme d’une prédatrice hors pair

Ne vous fiez pas à son côté joli cœur ! Communément surnommée « la Dame Blanche » et comme son nom l’indique, cette chouette a de quoi effrayer ! Son vol est le plus silencieux de tous les oiseaux de la planète, ses battements d’ailes étant inaudibles à moins d’un mètre : elle glisse littéralement dans l’air, de préférence dans les ténèbres de la nuit.

La chouette effraie aime nicher dans les combles des granges, ou dans les hauteurs des clochers. C’est de là qu’elle prendra son envol, puis plongera griffes déployées, rasant le sol pour s’emparer de ses proies.

Son cri caractéristique déchirera alors le silence de la nuit :

 

Redoutable mais menacée

Plusieurs facteurs menacent la population de l’effraie des clochers, fragilisant un peu plus la colonisation du territoire :

  • Elles ne fabriquent pas leur nid, il leur faut donc trouver un refuge dans un bâtiment ou un arbre creux.
  • Leurs terrains de chasse préférés sont les prairies mais celles-ci deviennent de plus en plus rare.
  • Ces oiseaux nocturnes volent bas en rase campagne, multipliant les risques de collision avec les véhicules.
  • Elles sont souvent indirectement victimes d’empoisonnement, via les petits rongeurs qui peuvent avoir ingéré des poisons disséminés dans les extérieurs.

Le parc du Louvre-Lens : un terrain de chasse idéal

  • De grandes prairies bien dégagées et garnies de petits animaux
  • Des poteaux perchoirs sur lesquels se poser lorsqu’elle passe en mode sentinelle et qu’elle scrute son terrain de chasse.
    (Elle aime aussi beaucoup les poteaux bordant la rue Paul Bert !)

Les poteaux bordant la rue Paul Bert sont d’excellents perchoirs

Aidez la chouette effraie en installant un nichoir adapté chez vous !

Installer un nichoir, c’est participer à la préservation des individus menacés. Si vous disposez d’une vieille grange ou d’un bâtiment en hauteur, n’hésitez pas. On peut vous explique comment faire en deux images :


Sources :

https://nuitdelachouette.lpo.fr/

https://nuitdelachouette.lpo.fr/docs/pdf/effraie.pdf

Marie Wilde, le petit fantôme des clochers, 22 février 2019 https://www.youtube.com/watch?v=fYLropSa2UM

 

D'autres articles de la même catégorie

Les couleurs des ailes des papillons, à quoi ça sert ?
Zoom sur le plus grand papillon de jour d'Europe et ses magnifiques ailes colorées !
Grenouilles, crapauds, tritons, salamandres… : à vos mares !
Une maison pour nos hérissons
Souvenez-vous de notre petit hérisson sauvé de la chaleur la patte collée à un chewing-gum, lui et ses amis patientent aujourd'hui dans un nid bien douillet jusqu’au printemps.