Musée fermé
Parc ouvert jusqu'à 21:00
Fermer Plan de travail

Les couleurs des feuilles d’automne

« L’automne est un deuxième printemps où chaque feuille est une fleur. »
Albert Camus

Cerisiers flamboyants

 

 

C’est la star du moment, la feuille d’automne. Elle dévoile tout son pouvoir chromatique en se pigmentant avec force, tantôt flamboyante, tantôt ocre, elle joue et sur-joue de sa saturation colorimétrique. Les allées se couvrent de l’or des bouleaux et des hêtres et les cerisiers dégorgent de rouge. L’automne s’affirme devant l’approche de l’hiver, il nous déballe le tapis rouge, et même plus !

 

 

 

 

 

Pourquoi les feuilles changent-elles de couleur ?

Au printemps, la croissance des végétaux s’active, les feuilles se gorgent de chlorophylle pour absorber les rayons du soleil et les redistribuer en énergie lors de la photosynthèse.
C’est le plein d’énergie pour assurer le développement du végétal. C’est la chlorophylle qui donne cette teinte verte aux feuilles. Quand l’automne arrive, la luminosité et la chaleur décroissent et avec elles la concentration de chlorophylle. C’est donc d’autres pigments, toujours présents, qui se révèlent comme la carotène (ce fameux orange des carottes !) ou le xantrophylle (jaune).

Feuille rouge : stop pour les parasites…

La coloration rouge est tout à fait particulière, elle agit comme un véritable feu tricolore à destination des parasites comme les pucerons. En effet, les colorants naturels que sont les anthocyanines rouge/orangés se dévoilent exclusivement à l’automne pour prévenir de la toxicité du végétal. Les futures larves de parasites les épargneront de fait de leur voracité au printemps.
La teinte rouge permet d’enrayer l’homochromie de certains insectes ravageurs verts. L’homochromie est la capacité de se camoufler dans la végétation, si l’insecte est vert et que la végétation passe au rouge le camouflage ne fonctionne plus ! Mis à découverts la régulation des parasites se fait naturellement par le système de prédation des oiseaux par exemple.

 

 

 

Les feuilles s’envolent à la pelle…

Une fois asséchées, les feuilles se détachent des arbres et recouvrent le sol limitant son exposition au froid hivernal. Elles tapissent la végétation et la protège de la chute des températures et du vent glacial.
Cette couverture végétale va abriter bien au chaud des animaux comme les hérissons, qui se nichent pour hiberner dans les amas de feuilles et de branchages, et la micro-faune qui se nourrit de toute cette matière organique.
Le travail des insectes décomposeurs et des champignons va créer de l’humus, une terre bien riche mélangée et enfouie par nos petits travailleurs du sol que sont les vers de terre. Toute cette nourriture toute fraîche va alimenter les arbres en atteignant leurs racines. La boucle est bouclée !

 

 

 

 

Que faire avec vos feuilles dans votre jardin ?

Dans le parc nous évacuons les feuilles des allées piétonnes car elles sont des sources potentielles de chutes, nous les recyclons ainsi directement sur le site, et comme nous vous pouvez à votre échelle les réutiliser ! Comment ?
En paillant vos massifs et vos potagers
• En couvrant des branchages pour faire nicher les hérissons
• En le mélangeant à votre compost pour apporter de la matière carbonée (lien compost)

 

 

 

 

 

Une petite promenade automnale dans notre parc, ça vous tente ? Alors n’hésitez plus et partagez-nous vos photos !

Les feuilles rivalisent avec les écorces des cornouillers

Les feuilles rivalisent avec les écorces des cornouillers

Source

D'autres articles de la même catégorie

Coquettes feuilles d'automne
Dorés, roux, pourpres, ocres, bruns, kakis... Avec l'automne, le parc du Louvre-Lens se pare de couleurs aux mille et une nuances.
Pourquoi les feuilles des arbres tombent-elles en automne ?
Et si on vous disait que l'éthylène et le liège y sont pour quelque chose ?
Le job d'une graine ? Survivre et se déplacer à tout prix !
Barochorie, andochorie, anthropochorie... Derrière ces mots compliqués se cachent des principes simples (mais ingénieux !) qui permettent aux végétaux de se renouveler, dans un éternel recommencement...