6 conseils bien-être pour faire entrer la nature dans votre “cocon-finement” - Louvre-Lens
Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour

6 conseils bien-être pour faire entrer la nature dans votre “cocon-finement”

En cette période éprouvante pour nombre d’entre nous, nous avons besoin de réconfort ! En plein confinement, il n’est pas toujours facile d’avoir un contact direct avec la nature pour évacuer et se régénérer. On vous donne quelques petites astuces pour profiter de bienfaits simples et naturels accessibles à toutes et tous malgré les contraintes pour faire entrer la nature chez-vous !

1. Aérez-vous !

Que l’on soit à la campagne ou en ville, un bon bol d’air frais est vivifiant, tonifiant et détoxifiant. Nos voisins immédiats accèdent facilement à notre parc grâce aux 11 entrées qui le desservent. Nous sommes heureux d’être présents et de les y croiser lors de leur promenade ou de leur activité sportive. Mais pour vous qui êtes en ville sans extérieur et même sans parc, si vous avez la possibilité de vous déplacer pour respirer un bon coup et dérouiller un peu votre corps, n’hésitez pas à sortir pendant les heures autorisées. Si votre état de santé ne vous le permet pas, il suffit parfois d’ouvrir la fenêtre ne serait-ce que quelques minutes pour inspirer profondément, regarder et écouter. Respirer en toute conscience est essentiel, et l’air dans votre habitation en sera renouvelé.

Soyez attentifs, la nature envoie des signes : voyez-vous l’arbre qui change chaque jour de couleur au coin de la rue ? Cet oiseau qui chante à la fenêtre ? L’univers qui vous dit bonjour à travers ce magnifique lever de soleil ? En tant que jardiniers, notre quotidien est rythmé par tous ces détails qui nous font aimer et vivre la nature intensément. Autant que faire ce peut, gardez le contact avec votre environnement !

2. Cuisinez des légumes de saison

Les activités sont limitées, mais peut être profitez vous de la récolte de votre potager ? Ou avez vous la chance de pouvoir aller au marché ou chez votre maraîcher ?

Lors du premier confinement, nous avons été nombreux à passer derrière les fourneaux, on vous l’accorde avec plus ou moins de succès ! Nous sommes cette fois-ci en plein cœur de l’automne, pourquoi ne pas mettre à l’honneur les légumes de saisons et aller plus loin : découvrir de nouvelles saveurs ? Sortir la recette de Grand-mère, ou même improviser un velouté de butternut ou de potimarron ? C’est aussi l’occasion d’initier vos proches à la cuisine en visio avec les enfants et petits-enfants.

 

3. Profitez de la lumière et des couleurs pour canaliser votre énergie !

La lumière a un rôle primordial sur notre bien-être. Elle a une grande influence sur tous les organismes vivants sur terre ainsi que sur notre moral ! Les jours raccourcissent à l’approche de l’hiver et le manque de luminosité commencent à se faire sentir.  Nous sentons remonter en nous nos instincts primaires et l’irrésistible envie d’hiberner au chaud sous la couette… C’est encore une raison de sortir quand c’est possible et de profiter du rayon de soleil qui viendra illuminer la journée. Vous pouvez également recréer artificiellement la lumière du jour grâce à une lampe de luminothérapie et bénéficier d’un regain d’énergie pour la journée.

Saviez-vous que les couleurs elles aussi peuvent booster votre moral comme la lumière bleue stimule l’éveil ?

Depuis l’antiquité, de l’Occident jusqu’en Orient, les couleurs sont utilisées en complément de la médecine. Toujours étudiée de nos jours, la chromothérapie est une méthode d’harmonisation et d’aide à la guérison de certains troubles, physiques ou émotionnels, à travers l’utilisation des couleurs . Elle est présente, par exemple, dans la théorie médicale hindou qui associe les couleurs aux chakras régulant l’énergie entre les différentes parties du corps. En chromothérapie, les familles de couleur possèdent des qualités qui influent sur nos humeurs. Les couleurs froides apportent sérénité, les couleurs chaudes stimulent l’énergie et la vigueur. Les tons verts au turquoise, comme la nature qui nous entoure, harmonise et équilibre. Quand l’obscurité pointe le soir, choisissez la couleur dont vous avez besoin selon votre ressenti, les tons roses d’un coucher de soleil  ? Le vert de cette forêt qui vous rappelle les pique-niques estivaux ? A vous de trouver votre couleur !

4. Utilisez les odeurs pour éveiller les émotions à la maison

L’odorat est un sens particulièrement efficace pour l’association d’une odeur à une émotion. Leurs origines peuvent être variées mais des odeurs végétales comme la lavande, le thym ou l’eucalyptus vous renverra à la saison estivale. En aromathérapie, quelques gouttes d’huiles essentielles dans un diffuseur aident à la détente et à la méditation. Certaines plantes ont des vertus très utiles en cette période pour combattre les rhumes et certaines maladies pulmonaires dont par exemple notre célèbre « bouillon blanc » que nous conservons au sein du parc .  Il est peut-être temps de sortir le petit pochon de lavande tout frais de cet été ou d’agrémenter la cuisine de quelques plantes aromatiques pour faire entrer le jardin auprès de vous!

 

5. Ecoutez les sons de la nature pour le lâcher prise

Le métier de jardinier est un bon moyen de lâcher prise. Occupé sur notre tâche, l’esprit vagabonde et nous sommes connectés à l’instant présent et aux sons qui nous entoure. Le chant des oiseaux, le vent dans la prairie, la pluie qui ruisselle sur les feuilles. Arrêter-vous quelques instants lors de vos sorties, fermez les yeux et prenez conscience de votre environnement.

Chez-soi, il est possible de conditionner un instant de sérénité en recréant une atmosphère de tranquillité. Il existe des plateformes musicales qui proposent le son des vagues, celui de l’orage ou des oiseaux en forêt. Utilisés en méditation, associez les aux odeurs d’huiles ou extraits végétaux, votre esprit estompera les limites de votre cocon.

6. Adoptez l’eau salée

Le sel est un élément naturel qui améliore notre santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle. Le gros sel est utilisé pour décharger le corps des ions négatifs. Un bain de sel chargé en minéraux contribue à la relaxation et la détoxification du corps. Pas de baignoire ? Pas de panique ! Un bain de pied contentera vos besoins, ou même un verre d’eau versé par-dessus l’épaule après une bonne douche chaude mais pas trop. Les vapeurs d’eau salées sont aussi très appréciées pour décongestionner les sinus, et il faut dire qu’en cette période, c’est exactement ce qu’il nous faut !

Les vertus du sel ne datent pas d’hier. Dans le domaine ésotérique, on lui prête la capacité de nettoyer le champ aurique, cette énergie lumineuse qui entourerait notre corps. Dans la médecine traditionnelle, le sel est réputé pour ses propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires.

Pourquoi ne pas combiner ces conseils entre eux pour en augmenter les bénéfices ? Un bain chaud de gros sels dans une pièce bleu “clair de lune” au son de l’orage vous emmènera à coup sûr loin des tracas quotidiens…

D'autres articles de la même catégorie

Stimuler et renforcer les défenses de nos plantations
Le point sur les plantes parfaites pour fabriquer des biostimulants « maison »!
Connaissez-vous les oyas ?
Cette technique a été utilisée depuis des millénaires sur tous les continents ! Les oyas (ou ollas) sont des jarres en terre cuite non recouvertes de céramique que l'on enterre jusqu’à leur col. Mais pour quoi faire ?
Photo en extérieur : 8 astuces pour révéler votre âme d’artiste !