Le pissenlit : le soleil des jardins ! - Louvre-Lens

Le pissenlit : le soleil des jardins !

La luminositĂ© augmente, l’air se rĂ©chauffe en journĂ©e, et tels de petits astres qui Ă©closent encore timidement de-ci de-lĂ , c’est bientĂŽt une nuĂ©e de petits soleils qui s’apprĂȘtent Ă  inonder notre paysage. Bienvenue au printemps, bienvenue aux pissenlits !

La plante aux dents de lion !

Le nom pissenlit regroupe des centaines d’espĂšces et de sous-espĂšces. Le pissenlit « vĂ©ritable » est le taraxacum officinale ou taraxacum dens leonis. Dent de lion est son nom commun, nom qu’il doit Ă  la forme dentelĂ©e de ses feuilles. Le mot pissenlit ferait aussi rĂ©fĂ©rence Ă  ses propriĂ©tĂ©s diurĂ©tiques…

Feuille dentelée de pissenlit

On reconnaĂźt les pissenlits Ă  leurs rosettes d’oĂč s’élancent de longues tiges creuses surplombĂ©es par une inflorescence jaune : le capitule. Chaque capitule est formĂ© par de multiples petites fleurs posĂ©es les unes contre les autres sur le rĂ©ceptacle floral. La fleur de pissenlit est en fait un minuscule bouquet de fleurs !

Capitule de pissenlit

Une racine qui se visse !

Avez-vous dĂ©jĂ  essayĂ© de dĂ©terrer un pissenlit ? Ce n’est pas une mince affaire !
Sa racine est Ă©paisse et puissante, elle s’enfonce loin dans le sol mĂȘme le plus compact : c’est ce qu’on appelle une racine pivot. Pour corriger un sol bien tassĂ© rien de tel qu’une racine qui se visse littĂ©ralement sur place !  Rien n’est dĂ» au hasard, les racines pivots aĂšrent naturellement et ameublissent les sols durs.

Racine de pissenlit

L’une des premiùres fleurs du printemps

Certains vous diront : « Les pissenlits ? Pouah ! c’est de la mauvaise herbe ! », alors qu’ils sont un trĂ©sor pour la biodiversitĂ©.
Le printemps est lĂ . DĂ©sormais, la faune et la flore sortent de leur lĂ©thargie. Imaginons la petite abeille, bien Ă  l’abri dans sa ruche qui va vouloir trouver rapidement de quoi se ravitailler. AffamĂ©e et fragilisĂ©e, le temps est prĂ©cieux : son Ă©nergie est limitĂ©e. Pour elle, le pissenlit est un mets de choix puisqu’il fait partie des plantes mellifĂšres les plus nectarifĂšres ! La petite abeille n’est pas seule Ă  chercher de la nourriture alors un champs de pissenlit en attendant les futures floraisons est un atout trĂšs prĂ©cieux.

Le Parc du musée a adopté le pissenlit

Le Parc du Louvre-Lens a donnĂ© une place de choix aux pissenlits et cette dĂ©marche est assez inĂ©dite. Le cavalier Nord est l’exemple parfait de l’implantation spontanĂ©e et rĂ©ussie de cette plante dans un parc paysager qui se couvre d’or lorsque la floraison dĂ©marre. Des milliers de bouquets que la nature offre Ă  ses hĂŽtes ! Les insectes y sont prospĂšres, c’est une volontĂ© assumĂ©e que de prĂ©server la spontanĂ©itĂ© de la colonisation du site, la nature a dĂ©cidĂ© d’y placer le pissenlit et nous l’accompagnons !

Tout se mange dans le pissenlit !

Chaque partie du vĂ©gĂ©tal est comestible, avec ses nombreuses propriĂ©tĂ©s il est la base de multiples recettes dĂ©puratives et dĂ©tox. Que ce soit les trĂšs jeunes pousses en salade, les fleurs en gelĂ©es ou mĂȘme la racine en infusion, ses vertus sont reconnues depuis longtemps. Et pourquoi ne pas essayer de faire un cafĂ© de pissenlit ? La racine de pissenlit peut ĂȘtre torrĂ©fiĂ©e et broyĂ©e pour remplacer le cafĂ© traditionnel, avec son goĂ»t corsĂ© et caramĂ©lisĂ© entre cafĂ© et chicorĂ©e…

Le Pissenlit #madeinconfinement

Vous n’avez pas de jardin, les sorties sont limitĂ©es… Faites entrer les pissenlits et les autres fleurs Ă  la maison et fleurissez vos fenĂȘtres avec les enfants !

Matériel :

Une feuille, de la peinture, un rouleau de papier hygiénique et le tour est joué !

  • DĂ©coupez la tranche de votre rouleau de papier toilette sur 2 cm
  • Pressez votre rouleau sur la table pour Ă©carter les franges obtenues
  • Dans une assiette versez votre peinture jaune
  • Tamponnez votre rouleau dans la peinture
  • Reproduisez la fleur sur une feuille

 

À votre tour de jouer : faites comme Arthur, montrez-nous vos chefs-d’Ɠuvre !

Arthur, 6 ans, Mars 2020

 

Maintenant que tout le monde a son pissenlit : fermez les yeux, faütes un vƓu, et soufflez !

 

D'autres articles de la mĂȘme catĂ©gorie

Nouvelles naissances dans le bois pionnier !
La biodiversitĂ© dĂ©pend de la richesse des habitats disponibles sur un site. Dans le Parc, il existe une grande variĂ©tĂ© de milieux d’accueils propices Ă  l’installation de la faune et de la flore. En vous baladant, vous pouvez rencontrer certains des habitants du parc comme le Geai des chĂȘnes.
Zoom sur les arbres tĂȘtards (ou quand les arbres prennent la grosse tĂȘte)
Ils semblent tout droit sortis de l’imaginaire lorsque leur profil macrocĂ©phale nous surprend dans la brume matinale. Les arbres tĂȘtards, aussi appelĂ©s "trognes" façonnent notre patrimoine paysager rural. On vous dĂ©voile tous leurs mystĂšres...
8 astuces pour favoriser la biodiversité chez soi !
Qu’on ait un grand ou un petit espace, des gestes simples suffisent pour favoriser la biodiversité : la diversitĂ© du vivant. Un balcon ?  Un jardin ? Une façade ? Vous trouverez au moins une astuce Ă  appliquer chez vous !