Le pissenlit : le soleil des jardins ! - Louvre-Lens

Le pissenlit : le soleil des jardins !

La luminositĂ© augmente, l’air se rĂ©chauffe en journĂ©e, et tels de petits astres qui Ă©closent encore timidement de-ci de-lĂ , c’est bientĂŽt une nuĂ©e de petits soleils qui s’apprĂȘtent Ă  inonder notre paysage. Bienvenue au printemps, bienvenue aux pissenlits !

La plante aux dents de lion !

Le nom pissenlit regroupe des centaines d’espĂšces et de sous-espĂšces. Le pissenlit « vĂ©ritable » est le taraxacum officinale ou taraxacum dens leonis. Dent de lion est son nom commun, nom qu’il doit Ă  la forme dentelĂ©e de ses feuilles. Le mot pissenlit ferait aussi rĂ©fĂ©rence Ă  ses propriĂ©tĂ©s diurĂ©tiques…

Feuille dentelée de pissenlit

On reconnaĂźt les pissenlits Ă  leurs rosettes d’oĂč s’élancent de longues tiges creuses surplombĂ©es par une inflorescence jaune : le capitule. Chaque capitule est formĂ© par de multiples petites fleurs posĂ©es les unes contre les autres sur le rĂ©ceptacle floral. La fleur de pissenlit est en fait un minuscule bouquet de fleurs !

Capitule de pissenlit

Une racine qui se visse !

Avez-vous dĂ©jĂ  essayĂ© de dĂ©terrer un pissenlit ? Ce n’est pas une mince affaire !
Sa racine est Ă©paisse et puissante, elle s’enfonce loin dans le sol mĂȘme le plus compact : c’est ce qu’on appelle une racine pivot. Pour corriger un sol bien tassĂ© rien de tel qu’une racine qui se visse littĂ©ralement sur place !  Rien n’est dĂ» au hasard, les racines pivots aĂšrent naturellement et ameublissent les sols durs.

Racine de pissenlit

L’une des premiùres fleurs du printemps

Certains vous diront : « Les pissenlits ? Pouah ! c’est de la mauvaise herbe ! », alors qu’ils sont un trĂ©sor pour la biodiversitĂ©.
Le printemps est lĂ . DĂ©sormais, la faune et la flore sortent de leur lĂ©thargie. Imaginons la petite abeille, bien Ă  l’abri dans sa ruche qui va vouloir trouver rapidement de quoi se ravitailler. AffamĂ©e et fragilisĂ©e, le temps est prĂ©cieux : son Ă©nergie est limitĂ©e. Pour elle, le pissenlit est un mets de choix puisqu’il fait partie des plantes mellifĂšres les plus nectarifĂšres ! La petite abeille n’est pas seule Ă  chercher de la nourriture alors un champs de pissenlit en attendant les futures floraisons est un atout trĂšs prĂ©cieux.

Le Parc du musée a adopté le pissenlit

Le Parc du Louvre-Lens a donnĂ© une place de choix aux pissenlits et cette dĂ©marche est assez inĂ©dite. Le cavalier Nord est l’exemple parfait de l’implantation spontanĂ©e et rĂ©ussie de cette plante dans un parc paysager qui se couvre d’or lorsque la floraison dĂ©marre. Des milliers de bouquets que la nature offre Ă  ses hĂŽtes ! Les insectes y sont prospĂšres, c’est une volontĂ© assumĂ©e que de prĂ©server la spontanĂ©itĂ© de la colonisation du site, la nature a dĂ©cidĂ© d’y placer le pissenlit et nous l’accompagnons !

Tout se mange dans le pissenlit !

Chaque partie du vĂ©gĂ©tal est comestible, avec ses nombreuses propriĂ©tĂ©s il est la base de multiples recettes dĂ©puratives et dĂ©tox. Que ce soit les trĂšs jeunes pousses en salade, les fleurs en gelĂ©es ou mĂȘme la racine en infusion, ses vertus sont reconnues depuis longtemps. Et pourquoi ne pas essayer de faire un cafĂ© de pissenlit ? La racine de pissenlit peut ĂȘtre torrĂ©fiĂ©e et broyĂ©e pour remplacer le cafĂ© traditionnel, avec son goĂ»t corsĂ© et caramĂ©lisĂ© entre cafĂ© et chicorĂ©e…

Le Pissenlit #madeinconfinement

Vous n’avez pas de jardin, les sorties sont limitĂ©es… Faites entrer les pissenlits et les autres fleurs Ă  la maison et fleurissez vos fenĂȘtres avec les enfants !

Matériel :

Une feuille, de la peinture, un rouleau de papier hygiénique et le tour est joué !

  • DĂ©coupez la tranche de votre rouleau de papier toilette sur 2 cm
  • Pressez votre rouleau sur la table pour Ă©carter les franges obtenues
  • Dans une assiette versez votre peinture jaune
  • Tamponnez votre rouleau dans la peinture
  • Reproduisez la fleur sur une feuille

 

À votre tour de jouer : faites comme Arthur, montrez-nous vos chefs-d’Ɠuvre !

Arthur, 6 ans, Mars 2020

 

Maintenant que tout le monde a son pissenlit : fermez les yeux, faütes un vƓu, et soufflez !

 

D'autres articles de la mĂȘme catĂ©gorie

Zoom sur les arbres tĂȘtards (ou quand les arbres prennent la grosse tĂȘte)
Ils semblent tout droit sortis de l’imaginaire lorsque leur profil macrocĂ©phale nous surprend dans la brume matinale. Les arbres tĂȘtards, aussi appelĂ©s "trognes" façonnent notre patrimoine paysager rural. On vous dĂ©voile tous leurs mystĂšres...
8 astuces pour favoriser la biodiversité chez soi !
Qu’on ait un grand ou un petit espace, des gestes simples suffisent pour favoriser la biodiversité : la diversitĂ© du vivant. Un balcon ?  Un jardin ? Une façade ? Vous trouverez au moins une astuce Ă  appliquer chez vous !
Ingénieuses, les plantes épineuses !
Qui n'a jamais Ă©tĂ© piquĂ© par un vĂ©gĂ©tal au dĂ©tour d'une promenade dans les bois ? Épines, aiguilles ou aiguillons... À quoi servent-ils ?