Ssserpent ou Sssatan ? - Louvre-Lens
Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour

Ssserpent ou Sssatan ?

Un atelier de modelage avec Chloé, ça vous tente?

noir_oe_306-91_004772-1

Dans l’exposition Soleils noirs figurent de magnifiques sculptures : de toutes les tailles, modelées ou sculptées dans des matériaux divers, du marbre Portoro au métal traité de manière industrielle, en passant par du véritable charbon ou encore du bronze, comme le petit ensemble de Jean-Jacques Feuchère intitulé Satan et paire de vases aux chauves-souris.

Chloé, qui a un penchant tout particulier pour cette sculpture, vous propose de vous en inspirer pour expérimenter la technique du modelage à la maison!

À découvrir au Louvre-Lens :

MILKYWAY-1680

SOLEILS NOIRS

#expoSoleilsNoirs

Envie d'essayer ?

Lancez-vous !

Type d'activité

Modelage

Pour qui ?

  • Pour les adultes (dès 16 ans)
  • Pour les familles
  • Pour les jeunes (dès 10 ans)

Temps requis

1h30 à 4 h

Matériel nécessaire

  • Argile ou pâte autodurcissante, ou pâte à sel (recette jointe dans le tuto)
  • Aluminium
  • Piques à brochette ou cure-dents
  • Un plateau tournant type plateau à fromage ou un morceau de carton assez épais enveloppé d’aluminium ou de film plastique pour le rendre étanche
  • Un pot rempli d'eau
  • Un petit vase dont vous ne vous servez plus ou un pot en verre (optionnel)
  • Peinture acrylique noire
  • Peinture métallisée (ou fard à paupières)
  • Pinceaux (un brosse et un fin pour les détails)
  • Matériel de sculpture (mirette, ébauchoir) ou outils de substitution (couteau à bout rond ou pointu, punaise avec tête, boucle d'oreille, attache en métal de porte-clés)

J'ai terminé mon activité

Il y a quelques jours maintenant, je vous ai proposé de fabriquer un bougeoir inspiré de l’œuvre Satan et paire de vases aux chauves-souris.

Aujourd’hui, autre proposition :  sculpter un serpent ou Satan en suivant les traces de l’artiste Jean-Jacques Feuchère, dont l’œuvre m’a de nouveau inspirée ! J’ai choisi pour vous deux détails : le serpent qui se trouve en bas des deux vases et le haut de la sculpture de Satan, réinterprétés à ma façon ! Pour les novices ou les plus jeunes, je vous conseille le serpent. Préparez votre matériel à l’avance et lisez bien les consignes avant de commencer !

Quelques informations diverses avant de commencer :

La sculpture peut être travaillée sur plusieurs jours (2 max.) Pour cela, humidifiez la pâte avec un pinceau et recouvrez-la de papier d’aluminium ou de film alimentaire et le tour est joué !

Temps de séchage avant peinture : 24 à 48h.

Recette de la pâte à sel :

  • un verre d’eau tiède
  • deux verres de farine
  • un verre de sel fin
  • un grand bol ou un saladier

Versez tous les ingrédients dans votre bol/saladier, mélangez à la main et le tour est joué !

  • Si la pâte est trop liquide, ajoutez de la farine ; a contrario, si elle est sèche et friable, ajoutez de l’eau !
  • Elle peut être réalisée la veille et placée au réfrigérateur. La sortir au moins de 30 minutes avant de l’utiliser.

Maintenant, commençons!

Pour le serpent

© Photos : Chloé

 

Première étape et pas des moindres, peu importe le medium utilisé, malaxez la pâte afin de chasser les bulles d’air et de la travailler afin qu’elle soit plus souple.

   

Prenez de l’aluminium et formez un serpent. Utilisez une quantité assez importante pour créer de l’épaisseur et vous permettre d’alléger au maximum votre future création.

 

 

 

Vous pouvez sculpter à l’aide de votre support en verre ou de votre vase ou vous inspirer du détail de l’œuvre.

 

 

 

Astuce : Si vous utilisez un pot en verre, faites en sorte que le serpent soit assez grand pour recouvrir le dessus et le tour du pot afin de rendre le résultat final plus esthétique.

Bon à savoir : l’armature faite en aluminium est une astuce que l’on retrouve en sculpture depuis des années. L’aluminium peut également être remplacé par du fil de fer, des baguettes en bois, etc. Ce procédé permet de solidifier la sculpture, de créer un support ou un socle, d’économiser de la pâte, mais également de faciliter sa conception et de limiter les risques d’affaissement de la matière.

Une fois votre serpent réalisé, recouvrez-le d’une fine couche de pâte. Le tout doit être homogène. Ajustez la taille ou la quantité de pâte selon le résultat désiré.

N’hésitez surtout pas à humidifier votre pâte en cours de route pour vous faciliter la tâche. Utilisez un pinceau avec un peu d’eau, ou le bout de votre doigt. Attention à ne pas ajouter trop d’eau au risque de trop ramollir la pâte !

© GIF : Chloé

 

Une fois votre serpent placé, vous pouvez commencer à sculpter la tête. N’hésitez pas à ajouter un peu de pâte afin d’avoir matière à sculpter !

   

Vos meilleurs alliés pour sculpter : vos doigts, le bout d’un pinceau fin, un pic à brochette ou un cure-dent et de la dextérité !

© GIF : Chloé

 

Pour la gueule, ajoutez également de la pâte afin qu’elle soit ouverte. Servez-vous du pic ou du cure-dent comme rouleau sur un petit morceau de pâte, incisez en deux le bout, puis, placez la langue obtenue dans l’ouverture.

       

Astuce : Humidifiez légèrement pour une meilleure adhésion.

© GIF : Chloé

 

Passons aux écailles. Pour ce faire, plusieurs options : Utilisez l’un des exemples illustrés en photo selon le matériel que vous avez à votre disposition ou l’effet recherché.

 

Voici l’un des résultats possibles :

 

Créez à présent les narines du serpent en faisant de petits trous. Tapotez pour flouter le tout.

 

Une fois votre sculpture terminée, laissez sécher 24 à 48h.

Vous pouvez ensuite peindre le tout en noir, puis ajouter des touches métallisées avec de l’acrylique dorée ou du fard à paupières. Tapotez lors de l’application pour accentuer l’effet peau de serpent.

Astuce : pour l’application du fard à paupière, n’attendez pas que l’acrylique noire soit sèche pour que les deux matières se fondent et que le fard ne bouge plus après application et séchage.

© GIF : Chloé

 

Votre sculpture est terminée ! Si vous avez utilisé un objet comme support, vous pouvez vous en servir tel un objet de décoration, à l’image de l’œuvre !

Pour Satan

 

Pour cette seconde sculpture, le matériel est identique à celui de la première.

Cette sculpture n’est pas à reproduire telle quelle : vous pouvez vous aider des images pour votre création, tout en vous inspirant de l’œuvre de Jean-Jacques Feuchère. Si vous le souhaitez, vous pouvez uniquement réaliser le visage qui est, à mon humble avis, l’étape la plus complexe !

J’ai ici utilisé de la pâte à sel, grande première pour moi (enfin, depuis la maternelle…) Pour ceux habitués à la sculpture, c’est un challenge très intéressant ! Si vous souhaitez vous lancer ces défis, soyez prudents, car la pâte à sel est plus compliquée à manipuler que l’argile ou la pâte autodurcissante.

Pour vous montrer chaque étape mais aussi deux possibilités, j’ai réalisé une tête seule puis une tête sur buste avec une aile, telle l’image de ma sculpture finale. Ne soyez donc pas surpris de la différence de visage entre les étapes ! En même temps, Satan n’a-t-il pas plusieurs visages ?

Tout comme pour le serpent, il faut avant tout malaxer la pâte. Formez ensuite une tête (et un torse ou un corps entier) avec l’aluminium et recouvrez le tout avec votre pâte.

Pour que les proportions du visage soient respectées, suivez les images une par une : les yeux sont placés au centre de la tête, le nez centré par rapport aux yeux et au menton et la bouche entre le nez et le menton, encore une fois au centre. Ici, je n’ai pas créé d’oreilles. Si vous souhaitez en ajouter, sachez que le haut des oreilles est au même niveau que le coin des yeux: faites la vérification devant votre miroir avec votre visage !

Suivez toutes les étapes image par image et le tour est joué !

 

Que vous ayez réalisé le serpent ou Satan, vous pouvez utiliser votre création comme objet de décoration, tels les objets présents dans l’œuvre de Jean-Jacques Feuchère. Pour en savoir un peu plus sur cette œuvre, je vous renvoie à nouveau vers le podcast de Luc Piralla.

 

Jean-Jacques Feuchère (1807-1852)
Satan et paire de vases aux chauves-souris
1833
Bronze
© Paris, musée du Louvre / Hervé Lewandowski

 

N’hésitez pas à partager votre création sur le site du Louvre-Lens, je suis particulièrement curieuse de voir le résultat !

Envie d'essayer ?

Lancez-vous !

Type d'activité

Modelage

Pour qui ?

  • Pour les adultes (dès 16 ans)
  • Pour les familles
  • Pour les jeunes (dès 10 ans)

Temps requis

1h30 à 4 h

Matériel nécessaire

  • Argile ou pâte autodurcissante, ou pâte à sel (recette jointe dans le tuto)
  • Aluminium
  • Piques à brochette ou cure-dents
  • Un plateau tournant type plateau à fromage ou un morceau de carton assez épais enveloppé d’aluminium ou de film plastique pour le rendre étanche
  • Un pot rempli d'eau
  • Un petit vase dont vous ne vous servez plus ou un pot en verre (optionnel)
  • Peinture acrylique noire
  • Peinture métallisée (ou fard à paupières)
  • Pinceaux (un brosse et un fin pour les détails)
  • Matériel de sculpture (mirette, ébauchoir) ou outils de substitution (couteau à bout rond ou pointu, punaise avec tête, boucle d'oreille, attache en métal de porte-clés)

J'ai terminé mon activité

Vous avez testé cet atelier ?

Vous aussi, partagez dès maintenant votre création en quelques étapes seulement

C'est très simple :

  1. Prenez une photo de votre réalisation
  2. Envoyez-nous votre photo depuis votre ordinateur ou depuis votre téléphone
  3. Votre création sera publiée sur notre site dans la rubrique " Vos créations ". Cela peut prendre quelques jours, patience !

Vous pouvez aussi publier votre création sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MonLouvreLens

Voir les photos des internautes