Le « MITHRAEUM domestique » - Louvre-Lens
Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour

Le « MITHRAEUM domestique »

Paul vous propose de réaliser la maquette d’un mithraeum, à partir d’un relief présent en Galerie du temps. 

oeuvre MA 1023 MR 818 Louvre Relief représentant Mithra, dieu iranien du Soleil, sacrifiant le taureau Capitole Rome

Pour rendre sa magie et son mystère à notre relief présenté en Galerie du temps, je vous propose de réaliser la maquette d’un mithraeum, avec une reproduction du relief comme objet central. 

 

Capitole, Rome, Italie
Relief représentant Mithra, dieu iranien du Soleil, sacrifiant le taureau
Vers 100-200 après J.-C.
Marbre
H. 2,54 ; l. 2,75 ; ép. 0,80 m
© RMN-GP (musée du Louvre) / Philippe Fuzeau

 

Envie d'essayer ?

Lancez-vous !

Type d'activité

Découpage, assemblage, coloriage...

Pour qui ?

  • Pour les adultes (dès 16 ans)
  • Pour les jeunes (dès 10 ans)
  • Pour les jeunes (dès 12 ans)

Temps requis

2 à 3h minimum

Matériel nécessaire

  • Un carton de la taille d’une boîte à chaussures
  • Du papier transparent pour la reproduction du relief (sinon du papier blanc)
  • Du papier/carton en couleur : beige, rouge, bleu, noir ou autre
  • De la colle (liquide ou en stick)
  • Un crayon de bois
  • Des crayons, feutres de couleurs
  • Une règle et/ou une équerre
  • Une paire de ciseaux
  • Un cutter ou un couteau bien tranchant (demander l’aide d’un adulte !)

J'ai terminé mon activité

Le culte de Mithra

Le dieu Mithra était d’origine orientale et faisait objet d’un culte « à mystères » dans l’Empire romain, très apprécié et répandu surtout dans le 2e et 3e siècle apr. J.-C..

Ce culte était ouvert uniquement aux hommes et a attiré, par ses contenus (mystères, salut, victoire, pouvoir, soleil, masculinité) et son organisation très hiérarchique, surtout des soldats et des marchands.

L’image centrale de ce culte était la scène de tauroctonie : Mithra, habillé à l’orientale, sacrifie un taureau pour donner de la nouvelle vie. La queue de taureau se transforme en épi de blé et son sang nourrit des animaux, comme par exemple le chien qui lèche le sang de la plaie. Mithra est flanqué de ses deux accompagnateurs : Cautes – avec une torche levée qui signifie le soleil qui monte – et Cautopates – avec une torche baissée qui signifie le soleil qui descend. Au-dessus de ce groupe se trouve le ciel avec un quadrige qui s’élève – le soleil – et un bige qui descend – la lune.

La scène de tauroctonie se passe dans une grotte. Les sanctuaires pour Mithra, les mithraea, rappelaient ce type de lieux dans leur agencement. L’intérieur suivait toujours le même schéma :

Une longue pièce avec des bancs à droite et à gauche sur lesquels les fidèles s’allongeaient pendant les repas de culte, et avec un relief ou une fresque au fond de la pièce représentant Mithra. C’est presque toujours la scène de tauroctonie qui est représentée. Le plafond était souvent cintré et décoré pour ressembler à un ciel nocturne. Avec uniquement la lumière artificielle des torches et des lampes à l’huile, ces pièces avaient certainement une ambiance magique et mystérieuse.

L’extérieur des sanctuaires pouvait différer selon les régions et n’était pas si canonique que l’intérieur. Chez nous, dans les provinces du nord-ouest, on construisait des mithraea partiellement enterrés avec un plan assez caractéristique. Dans la région méditerranéenne, en revanche, on trouvait souvent le principe de bâtiments déjà existants transformés en mithraeum, mais on utilisait aussi des grottes naturelles et des catacombes. C’était le cas pour l’endroit dans lequel se trouvait le relief exposé dans la Galerie du temps.

L’atelier : Réalisons ensemble pas à pas la maquette d’un mithraeum !

Si vous prenez plaisir dans la construction de maquettes et que vous avez le sens du détail, cet atelier peut vous captiver pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours !

La liste du matériel est spécifiée à droite. Je vous invite à recycler au maximum des matériaux du quotidien (carton de céréales, enveloppe, emballage, sac en papier, pochette de rangement, classeur, papier de cuisson, etc.).

D’abord il faut choisir le carton qui va vous servir pour construire le « bâtiment ». Pas trop grand, pas trop petit. Si vous en avez un qui a des grands rabats qui peuvent déjà former un toit, c’est top ! Sinon, vous pouvez construire le toit avec un morceau de carton supplémentaire.

 1 – Faites un dessin du relief de Mithra

La taille du dessin doit être inférieure à l’un des petits côtés du carton. Il doit pouvoir rentrer dedans ! Comme le relief était à l’origine illuminé par des torches ou de lampes à l’huile, et que nous ne voulons pas risquer de brûler la maquette, nous reproduisons le relief sur un papier calque ou translucide pour l’illuminer par derrière avec une lampe électrique ! Vous avez plusieurs possibilités :

  • Faire un dessin libre sur papier calque ou blanc,
  • Reporter le dessin sur du papier calque à partir d’une impression ou sur l’écran d’une tablette ou d’un ordinateur,
  • Imprimer le visuel.

Si vous travaillez sur du papier blanc, pensez à découper les parties grises sur la photo pour créer des ouvertures par lesquelles la lumière pourra entrer.

Une fois le dessin fait, il faut faire ressortir les contours avec un feutre noir et le colorier. Oui ! Les sculptures de l’Antiquité romaine étaient polychromes, mais les couleurs ont souvent disparu aujourd’hui.

2 – Préparez le toit sur votre carton

Coupez les rabats des côtés longs pour qu’ils forment un toit en pente.

Puis transposez l’angle du toit sur un des rabats des petits côtés et coupez-le.

Faites pareil avec l’autre côté si vous voulez une simple maison. Je me suis amusé à suivre l’architecture romaine en construisant un portique. Je vous explique comment j’ai fait !

2b – Facultatif : Construction d’un portique

Coupez le rabat de l’autre petit côté du carton.

Faites une incision en bas du carton dans sa largeur (demandez l’aide d’un adulte !).

Coupez le petit côté en deux, bien au milieu.

Faites deux incisions en haut et en bas du long côté et faites pareil en face sur l’autre long côté (leur longueur dépend la profondeur que vous souhaitez pour votre portique).

Pliez maintenant les deux parties à l’intérieur pour former la façade de votre maison.

Comme les morceaux de carton se superposent maintenant coupez-les en une fois bien au milieu.

Maintenant les anciens plis des coins du carton forment les charnières des portes de votre mithraeum ! Comme nous n’avons plus de fronton, il faut en couper un dans un morceau de carton (le petit rabat que vous venez de couper) et le coller sur la façade.

3 – Coupez une petite trappe dans le dos de votre carton (avec l’aide d’un adulte)

Elle va servir pour ajouter une petite lampe dans votre mithraeum.

4 – Faites un support pour votre dessin du relief

Vous pouvez choisir un papier épais en couleur qui ne soit pas trop translucide. Utilisez votre carton comme gabarit.

Coupez avec un bord d’environ 1,5 cm autour des trois côtés droits. Il va servir à fixer le support dans le carton.

Coupez un carré (avec l’aide d’un adulte) dans le support dans la taille exacte de votre dessin (du coup plus petit que le papier sur lequel se trouve le dessin !).

Collez le dessin derrière le support et le support dans le carton entre 3 et 5 cm devant le côté avec la petite trappe.

5 – Fabriquez les bancs en papier/carton

Les bancs doivent avoir comme longueur la distance entre le relief et la façade, et en profondeur ne pas dépasser les portes d’entrées. Peut-être avez-vous des cartons de tube dentifrice, ou autre, de la bonne taille, sinon il faut en plier deux de la façon suivante.

Collez les deux bancs dans votre maquette.

6 – Décorez le sol

Vous pouvez utiliser de la peinture, un joli papier ou même faire une mosaïque de papier coloré !

7 – Construisez le plafond cintré décoré

Coupez un papier épais en couleur sombre (bleu, noir, violet etc.) d’une largeur égale à la distance entre le relief et la façade, et assez long pour former le plafond cintré et pour couvrir les murs à l’intérieur de votre mithraeum.

Dans le doute, faites-le plus grand et recoupez-le ensuite.

Décorez le papier avec des étoiles ou un autre décor qui vous plait.

Collez le papier dans votre maquette de façon à ce qu’il ne dépasse pas les frontons ni le support du relief. Pour former une voûte bien symétrique, j’ai marqué avec un trait le milieu du papier, puis l’ai collé pile au niveau de la pointe du fronton.

Et voilà, l’intérieur est fait !

Ajoutez une petite source de lumière (lampe de poche, guirlande lumineuse, etc.) dans la trappe derrière et vérifiez qu’il n’y pas de lumière qui entre dans la pièce sauf par le relief transparent et par les portes.

8 – Fermez le toit et décorez l’extérieur

Fermez le toit avec du ruban adhésif ou de la colle.

Décorez l’extérieur de votre mithraeum. Utilisez de la peinture ou du joli papier et inspirez-vous de l’architecture romaine. Faites-vous plaisir avec les détails, et n’hésitez pas à montrer les résultats en partageant votre création ci-dessous !

Envie d'essayer ?

Lancez-vous !

Type d'activité

Découpage, assemblage, coloriage...

Pour qui ?

  • Pour les adultes (dès 16 ans)
  • Pour les jeunes (dès 10 ans)
  • Pour les jeunes (dès 12 ans)

Temps requis

2 à 3h minimum

Matériel nécessaire

  • Un carton de la taille d’une boîte à chaussures
  • Du papier transparent pour la reproduction du relief (sinon du papier blanc)
  • Du papier/carton en couleur : beige, rouge, bleu, noir ou autre
  • De la colle (liquide ou en stick)
  • Un crayon de bois
  • Des crayons, feutres de couleurs
  • Une règle et/ou une équerre
  • Une paire de ciseaux
  • Un cutter ou un couteau bien tranchant (demander l’aide d’un adulte !)

J'ai terminé mon activité

Vous avez testé cet atelier ?

Vous aussi, partagez dès maintenant votre création en quelques étapes seulement

C'est très simple :

  1. Prenez une photo de votre réalisation
  2. Envoyez-nous votre photo depuis votre ordinateur ou depuis votre téléphone
  3. Votre création sera publiée sur notre site dans la rubrique " Vos créations ". Cela peut prendre quelques jours, patience !

Vous pouvez aussi publier votre création sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MonLouvreLens

Voir les photos des internautes