En musique ! - Louvre-Lens

En musique !

Dans l’exposition Soleils Noirs, on rencontre la sombre figure du compositeur allemand Ludwig van Beethoven (1770-1827). Captivée par son apparition, Héloïse vous a concocté un atelier à réaliser en musique!

 

Dans la première salle de l’exposition Soleils Noirs vous êtes accueillis par la Sonate au clair de lune, une huile sur toile monumentale peinte en 1889 par Benjamin-Constant (1845-1902). Aujourd’hui, laissez donc la musique vous envahir et vous guider, le temps d’un atelier en famille.

À découvrir au Louvre-Lens :

MILKYWAY-1680

SOLEILS NOIRS

#expoSoleilsNoirs

Envie d'essayer ?

Lancez-vous !

Type d'activité

Dessin en couleur

Pour qui ?

  • À partir de 5 ans
  • Pour les familles

Temps requis

1 heure

Matériel nécessaire

  • La « Sonate pour piano n°14 » ou « Sonate au clair de lune » de Ludwig van Beethoven – mais l’atelier est aussi réalisable avec le morceau de votre choix.
  • Feuille de papier format A4 ou plus grand
  • Un feutre noir
  • De la peinture ou des crayons de couleurs ou bien encore des craies grasses
  • Des pinceaux

J'ai terminé mon activité

ATELIER

Écoutez la Sonate au clair de lune ou le morceau de votre choix une première fois afin de vous en imprégner.

Muni d’un feutre noir placez-vous debout devant votre feuille. Fermez les yeux et laissez-vous porter par le rythme de la musique tout en traçant sur le papier.

À la fin de cette étape votre feuille ressemble probablement à ça :

L’étape suivante consiste à chercher dans les traits tracés une ou plusieurs formes d’un thème défini au préalable (musique, animaux, végétaux etc.).

Dès que vous apercevez une de ces formes, remplissez-la avec la couleur de votre choix afin de la faire ressortir :

 

J’ai trouvé très amusant de partir à la recherche de motifs cachés dans ma feuille, cela m’a rappelé les trajets en voiture passés à observer le ciel en quête d’un nuage à la forme familière…

POUR ALLER UN PEU PLUS LOIN : QUELQUES ÉLÉMENTS SUR L’ŒUVRE DE BENJAMIN-CONSTANT

Jean Joseph Benjamin Constant, dit BENJAMIN-CONSTANT (1845-1902)
La Sonate au clair de lune
1889
Huile sur toile
Lille, Palais des Beaux-Arts

Dans cette œuvre, le peintre rend hommage au compositeur et pianiste allemand Ludwig van Beethoven, qui provoque un fort engouement à la fin du 19e siècle.

Le peintre

Jean Joseph Benjamin Constant, dit Benjamin-Constant, est essentiellement connu pour ses toiles orientalistes (l’orientalisme est un mouvement artistique mettant en avant une fascination pour l’Afrique du nord et le Moyen-Orient) puis pour sa production de portraitiste mondain. Qualifié par les marchands et les critiques d’art de l’époque comme un maître au carnet de commandes bien rempli, il tombe pourtant dans l’oubli à sa mort pour n’être que récemment mis sur le devant de la scène avec l’exposition « Merveilles et mirages de l’orientalisme » organisée par le Musée des beaux-arts de Montréal et le musée des Augustins de Toulouse en 2015.

Benjamin-Constant n’est donc pas un peintre du noir mais un grand coloriste. Il livre pourtant ici une œuvre dont la composition est dominée par un camaïeu de couleurs sombres. Le visage du musicien est laissé dans l’ombre, seuls les instruments de musique sont éclairés par la lumière de la lune.

Le compositeur

Cette semi-obscurité accentue le côté dramatique et romantique de la scène et fait référence au contexte de création de la « Sonate pour piano n°14 » – rebaptisée Sonate au clair de lune en 1852, cinq ans après la mort du musicien. Composée en 1801 cette sonate est dédicacée à l’une de ses élèves, la comtesse Giulietta Guicciardi, avec laquelle Beethoven aurait vécu un amour contrarié. À cette même époque, alors qu’il est âgé de 31 ans, il prend conscience de sa surdité débutante.

La notion de « nocturne »

Cette œuvre atypique dans la production de Benjamin-Constant se porte comme l’écho direct de la sonate la plus connue du musicien et s’inscrit dans la tradition des « nocturnes ». Apparu courant 19e siècle, ce terme désigne des paysages de nuit aussi bien que des scènes d’intérieur faiblement éclairées. Le nocturne en peinture évoque le nocturne musical, rendu populaire par le compositeur Polonais Fréderic Chopin, chef de file du romantisme musical.

J’espère que cette petite incursion dans le monde de la musique vous a plu !

N’hésitez pas à poster vos productions en commentaire, j’ai hâte de découvrir ce qui se cache derrière vos coups de feutre !

À très vite !

Héloïse

Envie d'essayer ?

Lancez-vous !

Type d'activité

Dessin en couleur

Pour qui ?

  • À partir de 5 ans
  • Pour les familles

Temps requis

1 heure

Matériel nécessaire

  • La « Sonate pour piano n°14 » ou « Sonate au clair de lune » de Ludwig van Beethoven – mais l’atelier est aussi réalisable avec le morceau de votre choix.
  • Feuille de papier format A4 ou plus grand
  • Un feutre noir
  • De la peinture ou des crayons de couleurs ou bien encore des craies grasses
  • Des pinceaux

J'ai terminé mon activité

Vous avez testé cet atelier ?

Vous aussi, partagez dès maintenant votre création en quelques étapes seulement

C'est très simple :

  1. Prenez une photo de votre réalisation
  2. Envoyez-nous votre photo depuis votre ordinateur ou depuis votre téléphone
  3. Votre création sera publiée sur notre site dans la rubrique " Vos créations ". Cela peut prendre quelques jours, patience !

Vous pouvez aussi publier votre création sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MonLouvreLens

Voir les photos des internautes