Comment créer une maquette de maison d’inspiration médiévale - Louvre-Lens
Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour

Comment créer une maquette de maison d’inspiration médiévale

Guillaume vous propose une petite initiation au modélisme. Deuxième partie

Photo 14

 

 

 

 

 

Que ce soit dans l’exposition Louvre-Design avec la maquette de maison de l’architecte et designer Jean Prouvé, ou dans le Hall avec la maquette de la Fosse 9 de Monsieur Jean Latosi et les maquettes du musée à destination des publics non-voyants, le Louvre-Lens possède quelques modèles réduits qui peuvent être sources d’inspiration.

 

Guillaume vous propose la suite de son premier tutoriel pour apprendre à réaliser une maquette de maison. Au menu du jour : Toiture, plancher et pierre de parement !

Envie d'essayer ?

Lancez-vous !

Type d'activité

Création de maquette en carton et bois

Pour qui ?

  • Pour les adultes (dès 16 ans)
  • Pour les grands (dès 8 ans)
  • Pour les jeunes (dès 10 ans)
  • Pour les jeunes (dès 12 ans)

Temps requis

Environ 2h, hors temps de séchage

Matériel nécessaire

  • Carton de type emballage de céréales (carton gris fin)
  • Carton d’emballage à simples cannelures
  • Bois (petite cagette de tomates cerises ou touillettes à café ou bâtonnets en bois pour loisirs créatifs)
  • Colle blanche de type colle à bois
  • [Optionnel] Colle silicone et un pistolet à colle : pour aller plus rapidement mais sous la surveillance d’un adulte !
  • Paire de ciseaux
  • Cutter (à utiliser sous la surveillance d’un adulte !)
  • Règle (en métal si possible, elle servira de guide pour la découpe)
  • Un crayon

J'ai terminé mon activité

Bonjour à toutes les personnes créatives !

Aujourd’hui, je vais vous montrer comment ajouter certains détails pour notre maquette de maison.

Rappelez-vous, je vous propose de créer une maquette à l’échelle 1/56e : 1 cm sur la maquette représente 56 cm en réalité.

Cette maquette de maison médiévale vous permettra d’avoir les bases pour réaliser un diorama, c’est-à-dire un décor miniature dans lequel vous pourrez faire évoluer des figurines et raconter des histoires.

Nous avions réalisé dans notre précédent article le mur pignon (mur qui se termine par une forme triangulaire et supportant le toit) et les façades latérales de la maison.

Je vous propose de l’agrémenter un peu et de lui donner plus de caractère ! Je vais vous apprendre à créer le plancher en bois, le toit et les tuiles, ainsi que des pierres de parement.

 

Tout d’abord, les pierres de parement.

Ce que l’on appelle le parement, en architecture, c’est la face visible du matériau que l’on va utiliser pour construire le bâtiment. Vous allez utiliser du carton pour donner l’impression que la maison possède de solides pierres pour fondation, et également pour la chaîne d’angle de la maison. « Chaîne d’angle » est un terme d’architecture qui désigne la manière plus résistante dont sont disposées les briques ou pierres aux angles d’un bâtiment pour le renforcer.

 

© Photos : Guillaume

Coupez de grandes bandes de 1 cm de large dans le carton fin. C’est une bonne taille intermédiaire pour décorer la maquette. Vous pouvez en découper de plus petites pour donner l’impression de la brique (plus petite que la pierre) mais je ne vous conseille pas d’en découper de plus grandes. C’est une maison que vous réalisez, pas un château !

Coupez dans les bandes des morceaux de 2 cm de long, et quelques morceaux de 3 cm de long. Vous n’aurez besoin de ces derniers que pour les angles.

 

 

Prenez les morceaux de 3 cm de long et pliez-les à 1 cm du bord. Vous devez obtenir une pliure à 1/3 du morceau, et collez les aux angles, en alternance.

Collez ensuite les morceaux de 2 cm de long pour former les pierres de parement. Je vous propose ici deux rangées l’une sur l’autre, en alternance. En architecture, on appelle cela un appareil courant.

 

 

Une fois la base réalisée, pliez les morceaux de carton de 2 cm en deux. Vous allez vous en servir pour construire la chaîne d’angle, et pour certaines tuiles du toit plus tard.

 

 

 

Maintenant, pendant que la colle sèche, je vous propose de passer aux planchers.

J’utilise ici des bâtonnets de bois pour glace à l’eau, mais vous pouvez très bien utiliser des touillettes à café en bois, ou le reste du bois de cagette que vous aviez utilisé dans le précédent article sur la maquette.

Les lattes de bois font ici 9,5 cm de long sur 1 cm de large.

 

 

 

Pour pousser plus loin le réalisme, vous pouvez couper les lattes du plancher en deux, et réaliser un parquet à l’anglaise, où les lattes de bois sont posées en alternance comme les pierres de parement que nous venons de coller.

Tandis que la colle du parquet sèche, passez maintenant à l’étape la plus délicate de notre maquette : la réalisation du toit et des tuiles.

Découpez deux morceaux de carton marron pour créer les pans du toit : ils mesurent 15 sur 12 cm. Utilisez de la colle blanche ou de la colle silicone (attention, sous surveillance d’un adulte !) pour fixer le tout.

Découpez ensuite des bandes de carton fin de 2 cm de large sur 15 cm de long. Faites une petite découpe tous les centimètres environ. Pas de panique si ce n’est pas très régulier, au contraire cela donnera du caractère à la toiture.

Marquez un peu le pli une tuile sur deux, comme montré sur la photo.

Puis, découpez les bords pour éviter les coins saillants et renforcer le réalisme.

 

 

Maintenant, il vous faut coller ces bandes, en commençant par le bas. Attention, ne vous trompez pas, il faut aller de bas en haut car les bandes se chevauchent !

 

 

 

Enfin, prenez les morceaux de carton fin de 2cm pliés en deux, pour réaliser ce que l’on appelle les tuiles faîtières : les tuiles qui lient les deux pans du toit.

 

 

 

 

 

Et voilà la maquette de maison médiévale presque terminée !

N’hésitez pas à poster les photos de vos maquettes en cliquant sur « Je partage ma création » ci-dessous !

Il ne reste plus qu’à la mettre en peinture, ce qui fera l’objet de mon prochain article.

Mais vous pouvez d’ores et déjà l’utiliser pour inventer des histoires, y jouer des fêtes et des banquets par exemple… Tiens tiens, cela me fait penser à une future exposition au Louvre-Lens …

 

 

 

 

Envie d'essayer ?

Lancez-vous !

Type d'activité

Création de maquette en carton et bois

Pour qui ?

  • Pour les adultes (dès 16 ans)
  • Pour les grands (dès 8 ans)
  • Pour les jeunes (dès 10 ans)
  • Pour les jeunes (dès 12 ans)

Temps requis

Environ 2h, hors temps de séchage

Matériel nécessaire

  • Carton de type emballage de céréales (carton gris fin)
  • Carton d’emballage à simples cannelures
  • Bois (petite cagette de tomates cerises ou touillettes à café ou bâtonnets en bois pour loisirs créatifs)
  • Colle blanche de type colle à bois
  • [Optionnel] Colle silicone et un pistolet à colle : pour aller plus rapidement mais sous la surveillance d’un adulte !
  • Paire de ciseaux
  • Cutter (à utiliser sous la surveillance d’un adulte !)
  • Règle (en métal si possible, elle servira de guide pour la découpe)
  • Un crayon

J'ai terminé mon activité

Vous avez testé cet atelier ?

Vous aussi, partagez dès maintenant votre création en quelques étapes seulement

C'est très simple :

  1. Prenez une photo de votre réalisation
  2. Envoyez-nous votre photo depuis votre ordinateur ou depuis votre téléphone
  3. Votre création sera publiée sur notre site dans la rubrique " Vos créations ". Cela peut prendre quelques jours, patience !

Vous pouvez aussi publier votre création sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MonLouvreLens

Voir les photos des internautes