Bestiole infernale - Louvre-Lens
Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour

Bestiole infernale

Géraldine vous propose de réaliser une chauve-souris détonante !

noir_oe_306-91_004772-1

Jean-Jacques Feuchère (1807-1852)
Satan et paire de vases aux chauves-souris
1833
Bronze
Musée du Louvre, département des sculptures

Photo © RMN – Grand Palais (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda

Envie d'essayer ?

Lancez-vous !

Type d'activité

Peinture

Pour qui ?

  • Pour les familles
  • Pour les grands (dès 8 ans)
  • Pour les jeunes (dès 10 ans)
  • Pour les jeunes (dès 12 ans)
  • Pour les moyens (dès 4 ans)

Temps requis

40 minutes

Matériel nécessaire

  • Impression du gabarit chauve-souris sur papier épais
  • Gouache ou acrylique
  • Paire de ciseaux
  • Ficelle ou autre pour suspendre la bestiole infernale

J'ai terminé mon activité

  • Pour commencer, imprimez votre chauve-souris en format paysage sur papier épais !

  • Pliez la feuille en deux sur sa largeur, ce qui permettra de travailler en symétrie lors du travail de mise en couleur.

  • Choisissez 3 couleurs (pour un meilleur rendu, prenez de la peinture acrylique mais attention ça tache !). Ici nous avons opté pour une harmonie de tons, avec des couleurs orange, rouge cramoisi et du brun. Vous pouvez ajouter d’autres nuances, mais attention, restez bien dans les mêmes tonalités pour un rendu harmonieux :

  • Application de la couleur : mettez des gouttelettes de peinture sur un côté de votre chauve-souris. Attention à la quantité, privilégiez des petites quantités, quitte à en rajouter par la suite. Commencez par la couleur la plus claire de votre palette.

  • Sur le côté opposé, mettez des gouttelettes d’une autre couleur, cette fois-ci plus foncée :

  • Pliez en deux votre chauve-souris et appuyez délicatement en effectuant avec votre doigt des petits cercles pour répartir la peinture.

  • Dépliez délicatement votre composition. C’est magique, des taches symétriques et colorées sont apparues :

  • Vous avez maintenant compris le principe. On recommence à positionner des gouttelettes de peinture d’un côté puis de l’autre et on plie de nouveau notre feuille. On effectue de nouveau des petits cercles avec le bout des doigts, délicatement, là où l’on a déposé la couleur. Choisissez des endroits stratégiques, tels que la tête, le corps et les pattes de notre chauve-souris :

  • Vous le souhaitez, lorsque la peinture sera sèche, vous pouvez découper votre chauve-souris et ajouter au sommet de sa tête ou au niveau de ses deux pattes, une fine ficelle pour l’animer et la suspendre :

  • Vous pouvez si vous le souhaitez, replier légèrement en deux votre chauve-souris, au niveau de l’axe de symétrie :

Votre chauve-souris est maintenant terminée !

Le saviez-vous ?

La chauve-souris a encore aujourd’hui mauvaise réputation. Pendant très longtemps, elle fut associée à des figures démoniaques, telles que Satan ou encore la figure fantastique de Dracula. En Occident, elle est perçue comme animal diabolique.

Son nom vient de ses mœurs nocturnes. Sa préférence pour le monde de la nuit est perçue comme une malédiction. Son hybridité entre oiseau et mammifère en fait un animal contre-nature. Cette même hybridité lui attribue un caractère fourbe que l’on retrouve dans les fables d’Ésope et de La Fontaine. Elle est classée par l’Église catholique dans le bestiaire satanique. On retrouve ses ailes sans plumes sur les gargouilles, les figures de Satan et des dragons. Elle fait aussi partie de la pharmacopée des sorcières.

À l’époque des Lumières, elle est toujours considérée comme symbole d’obscurantisme.

Au XIXe siècle, l’écrivain Bram Stoker s’inspire des chauve-souris vampires, pour son roman Dracula. Et le comte Dracula incarne parfaitement cet héritage obscur et maudit de la chauve-souris. En 1939, un autre personnage fait son apparition : Batman qui, comme la chauve-souris, est un justicier insaisissable.

Et pourtant, la chauve-souris est le seul mammifère à voler ; elle possède des facultés hors-norme.
C’est un animal fragile et aujourd’hui, un animal protégée en France par la loi du 10 juillet 1976.

Elle est une aide précieuse pour l’homme. En effet, elle dévore, chaque nuit, 50 % de son poids en insectes, comme les papillons de nuit ou les coléoptères. Elle aide aussi à la pollinisation des fleurs.

En plus de ce rôle dans l’écosystème, elle possède des capacités incroyables, telles l’écholocalisation : elle émet des ultrasons avec ses cordes vocales, soit par la gueule, soit par le nez et dont la majeure partie est inaudible pour une oreille humaine, lui permettant de se diriger.

Elle fait de même pour repérer ses proies : les ondes sonores émises par la chauve-souris se répercutent sur toute sa surface et la renseignent sur la grosseur, la texture et le sens de déplacement de sa proie. Elle possède une sorte de sonar qui lui permet de voir avec ses oreilles. C’est par ailleurs, un animal qui mue une fois par an.

Tout comme notre chauve-souris, un grand nombre d’espèces de chauves-souris dorment la tête en bas, suspendues par leurs pieds munis de griffes à de nombreux supports.

Et ce qui nous interpelle lorsque l’on y regarde de plus près, ce sont tout de même ces ailes incroyables. Elle vole avec ses mains. D’ailleurs, elle fait partie de l’ordre des chiroptères, ce qui signifie « vole avec ses mains ».

Désormais, si vous croisez un jour une chauve-souris, vous ne la regarderez plus de la même manière ! Longue vie à ce mammifère volant !

Envie d'essayer ?

Lancez-vous !

Type d'activité

Peinture

Pour qui ?

  • Pour les familles
  • Pour les grands (dès 8 ans)
  • Pour les jeunes (dès 10 ans)
  • Pour les jeunes (dès 12 ans)
  • Pour les moyens (dès 4 ans)

Temps requis

40 minutes

Matériel nécessaire

  • Impression du gabarit chauve-souris sur papier épais
  • Gouache ou acrylique
  • Paire de ciseaux
  • Ficelle ou autre pour suspendre la bestiole infernale

J'ai terminé mon activité

Vous avez testé cet atelier ?

Vous aussi, partagez dès maintenant votre création en quelques étapes seulement

C'est très simple :

  1. Prenez une photo de votre réalisation
  2. Envoyez-nous votre photo depuis votre ordinateur ou depuis votre téléphone
  3. Votre création sera publiée sur notre site dans la rubrique " Vos créations ". Cela peut prendre quelques jours, patience !

Vous pouvez aussi publier votre création sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MonLouvreLens

Voir les photos des internautes