Musée fermé
Parc ouvert jusqu'à 21:00
Fermer Plan de travail

Statuette féminine « yapilu dege »

Vers 1800-1900
GDT_Oe_231-1200

Afrique

Mali, région de Mopti, Sanga, population  Dogon

Vers 1800-1900

Bois, matériaux organiques

Mission Sahara-Soudan conduite par Marcel Griaule en 1935

Musée du quai Branly – Jacques Chirac, Inv. 71.1935.60.268

Le saviez-vous ?
Les Dogon  utilisaient des statuettes féminines dans le cadre du yapilu. Ce culte était voué aux âmes des femmes mortes en couches. L’effigie, placée sur un autel, recevait en offrande un animal sacrifié par un prêtre. Ces animaux étaient offerts par les femmes stériles qui souhaitaient enfanter ou les femmes enceintes, désireuses de se protéger d’un futur malheur. La patine croûteuse de cette statuette est issue de sang animal (poulet) et libations de bouillie de mil. L’inventaire de 1935 précise que « le propriétaire s’est débarrassé de cette statuette sous l’influence du pasteur américain. »
Antiquité
Moyen Âge
Temps modernes
2000
Statuette féminine « yapilu dege »