Portrait de Dona Isabel de Requesens, vice-reine de Naples (1509-1522) - Louvre-Lens
Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour

Portrait de Dona Isabel de Requesens, vice-reine de Naples (1509-1522)

Vers 1518
oeuvre INV 612 Louvre Portrait de Dona Isabel de Requesens, vice-reine de Naples, Jeanne d’Aragon, Raphaël
Raffaello Santi ou Sanzio, dit Raphaël Urbino (Italie), 1483 – Rome (Italie), 1520 Giulio Pippi, dit Giulio Romano Rome (Italie), vers 1490 – Mantoue (Italie), 1546 Portrait de Dona Isabel de Requesens, vice-reine de Naples (1509-1522) Vers 1518 Bois transposé sur toile, musée du Louvre Photo © RMN-GD (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

Raffaello Santi ou Sanzio, dit Raphaël
Urbino (Italie), 1483 – Rome (Italie), 1520
Giulio Pippi, dit Giulio Romano
Rome (Italie), vers 1490 – Mantoue (Italie), 1546
Portrait de Dona Isabel de Requesens, vice-reine de Naples (1509-1522)
Vers 1518
Bois transposé sur toile
H. 1,20 ; l. 0,95 m
Paris, musée du Louvre
INV 612
Collection du roi de France François Ier (1515-1547)

Théophile Gautier évoque en ses termes le tableau dans le Guide de l’amateur au musée du Louvre (1882) : « Il est impossible, à qui l’a vu une fois, de l’oublier. Jeanne d’Aragon reste dans le souvenir comme un de ces types de la perfection féminine qu’on rêve et qu’on désespère de rencontrer en cette vie. »

Le saviez-vous ?
Quatre tableaux de Raphaël sont offerts au roi François Ier (1515-1547) sous le pontificat de Léon X (1513-1521) : la Grande Sainte Famille, le Saint Michel, la Sainte Marguerite, aujourd'hui conservés au musée du Louvre, et ce portrait de femme. Le portrait était autrefois considéré comme celui de Jeanne d'Aragon, à la suite d'une erreur de Brantôme (vers 1540-1614).
2000
Antiquité
Moyen Âge
Temps modernes
Portrait de Dona Isabel de Requesens, vice-reine de Naples (1509-1522)