Musée fermé
Parc ouvert jusqu'à 21:00
Fermer Plan de travail

La Vierge et l’Enfant

Vers 1640
oeuvre RF 2979 Louvre La Vierge et l’Enfant Jacques Sarazin
© RMN-GP (musée du Louvre) / Pierre Philibert

Jacques Sarazin
Noyon (France), 1592 – Paris (France), 1660
La Vierge et l’Enfant
Vers 1640
Terre cuite
H. 49 ; l. 24 ; pr. 37 cm
Paris, musée du Louvre
RF 2979
Don de F. Heim, 1972

La statuette a été identifiée comme une œuvre de Jacques Sarazin par comparaison avec une gravure de Pierre Daret (1640) portant le nom du sculpteur. La légende de l’estampe semble exprimer le reproche de la Vierge adressé à l’Enfant : « Victor ne sperne coronam » (« Vainqueur, ne repousse pas la couronne »).

Le saviez-vous ?
Plutôt que l'esquisse d'une statue, cette statuette en terre cuite serait une œuvre définitive de dévotion privée. La surface pourrait avoir été dans un premier temps couverte d'un badigeon blanc – ce que suggère le taux important d'oxyde de calcium – pour lui donner la couleur du marbre, avant d'être patinée dans un second temps à l'oxyde de fer qui lui a donné cette coloration de bois.
Antiquité
Moyen Âge
Temps modernes
2000
La Vierge et l’Enfant