Fragment de décor du palais du roi assyrien Assurbanipal : convoi de déportés - Louvre-Lens
Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour

Fragment de décor du palais du roi assyrien Assurbanipal : convoi de déportés

Vers 645-640 avant J.-C.
oeuvre AO 22202 louvre fragment de décor du palais du roi assyrien Assurbanipal : convoi de déportés
© RMN (Musée du Louvre) / Christian Larrieu

Ninive (aujourd’hui Kuyunjik), Assyrie (Iraq actuel)
Fragment de décor du palais du roi assyrien Assurbanipal : convoi de déportés
Vers 645-640 avant J.-C.
Albâtre gypseux
H. 82 ; l. 83 cm
Paris, musée du Louvre
AO 22202
Don d’H. de Boisgelin, 1967

Ninive devient la capitale de l’empire assyrien sous le règne de Sennacherib (704-681 avant J.-C.). Son petit-fils Assurbanipal (669-627 avant J.-C.) y fait construire son palais personnel (« Palais Nord ») d’où provient ce fragment.

 

Le saviez-vous ?
C'est d'abord l'actuel Nimrud que l'archéologue anglais Austen Henry Layard prend pour l'antique ville de Ninive, dont le souvenir subsistait à travers les textes anciens, notamment la Bible, en 1845.
2000
Antiquité
Moyen Âge
Temps modernes
Fragment de décor du palais du roi assyrien Assurbanipal : convoi de déportés