Le jour des enfants ! - Louvre-Lens
Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour

Le jour des enfants !

Leïla et Alix vous proposent un temps d’échange en famille autour des droits de l’enfant, puis de créer un petit livret et un personnage inattendu !

Envie d'essayer ?

Lancez-vous !

Type d'activité

Dessin, gravure et parole ouverte

Pour qui ?

  • Pour les familles

Temps requis

45 minutes / moins de 5 minutes de temps de lecture

Matériel nécessaire

  • Pour le livret :
  • Feuille blanche A3
  • Crayon de bois
  • Feutre noir
  • Crayons de couleurs / feutres
  • Calque ou craie grasse
  • Pour le tampon (à faire par un adulte, avec précaution) :
  • Une pomme de terre coupée en deux
  • Crayon de bois ou vieux feutre
  • Cutter ou scalpel

J'ai terminé mon activité

La journée Internationale des droits de l’Enfant est célébrée le 20 novembre : elle donne l’occasion de rassembler petits et grands autour de différentes thématiques liées à l’enfant. Un atelier que vous pourrez réaliser ce jour, mais également à un autre moment… Parce que les droits des enfants, c’est toute l’année !

 

C’est dans le cadre de « la semaine des partenariats » qui devait se dérouler en novembre dans l’enceinte du Louvre Lens, que l’idée d’un atelier dédié au dialogue « adulte-enfant » et célébrant, par-là même, la Journée Internationale des Droits de l’Enfant, est née.

A cette occasion nous, Loraine, Alix et Leïla, avons imaginé « un atelier prétexte » où il est question d’échange, de dialogue et de collaboration entre enfants et adultes.

Cet atelier fait donc écho au trente et unième anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Petit rappel : il s’agit d’un texte de 54 articles, adopté par les Nations Unies le 20 novembre 1989,  « affirmant qu’un enfant n’est pas seulement un être fragile qu’il faut protéger mais que c’est une personne qui a le droit d’être éduqué, soigné, protégé, quel que soit l’endroit du monde où il est né. Et aussi qu’il a le droit de s’amuser, d’apprendre et de s’exprimer » …

Pour aborder cette convention et cette journée si spéciale, nous avons choisi une petite figure féminine tenant dans les bras un enfant, une figurine en terre cuite produite à Chypre vers 1400-1200 avant J.-C. et exposée en ce moment dans la Galerie du temps.

Elle nous semble être l’œuvre idéale pour aborder cette thématique des droits de l’enfant !

 

Chypre, Femme nue tenant un enfant : déesse de la fécondité (?), vers 1400-1200 avant JC, terre cuite, H. 24 ; L. 6,8 cm ; AO 2407 © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux

 

Tout d’abord, il s’agit de la première œuvre rencontrée dans la Galerie du temps à représenter un adulte et un enfant ensemble.

Elle marque par sa beauté, sa gestuelle, son apparente simplicité ; elle laisse imaginer une certaine complicité entre les êtres.

Bref,  nous la trouvons parfaite ! C’est pour cela qu’elle figure en première page du petit livret arborant l’un des items de la convention : Le droit d’être aimé et protégé.

Ouvrons le livret ; quatre autres droits sont inscrits à l’intérieur, en haut de page :

-Le droit à la santé.

-Le droit à l’éducation.

-Le droit de manger à sa faim.

-Le droit de s’amuser…

Vous vous demandez sans doute pourquoi il reste autant de place sur la partie inférieure ?

Tout simplement pour laisser place à ce fameux échange « enfant/adulte » dont il est question au début de cet article. Que signifient ces droits et de quelle manière les enfants interprètent-ils ces mots en dessin n’est pas un exercice si facile.  Il permet de se souvenir,  que même au 21e  siècle,  ces droits ne sont pas acquis pour tous…

Et si vous partagiez ce moment en famille ?

Nous vous proposons de constituer votre propre livret à partir d’une feuille A3 qu’il faudra plier en quatre. Pour cela commencer par plier votre feuille en deux puis renouveler l’opération.

Dépliez votre feuille. Formez un petit livret de style accordéon (appelé aussi Leporello) en marquant à nouveau les plis dans le bon sens. Il faut pouvoir le lire comme un livre, de gauche à droite.

Une fois votre livret plié, commencez par la première de couverture. Plusieurs choix s’offrent à vous :

Dessinez à main levé la statuette en commençant par les contours et ajouter les détails comme sur le dessin si dessous :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ou bien décalquez le dessin.

Ou encore, reportez à la craie grasse le dessin à partir d’une impression. Au dos de l’impression (face blanche), coloriez la surface avec une craie, puis placez la feuille côté craie grasse sur la première de couverture du livret. Vous n’avez plus qu’à repasser les contours avec un crayon de bois.

Astuce : Mettez un petit bout de scotch pour que la feuille ne bouge pas !

Vous pouvez repasser les contours et ajouter des ombres au crayon de bois.

Ajoutez au feutre noir le titre en haut qui reprend l’un des droits de la Convention : Le droit d’être aimé.

Ouvrez ensuite votre livret pour pouvoir indiquer les quatre autres droits listés en début d’article, toujours un en haut de chaque page.

Une fois ces étapes réalisées, s’ouvre le temps de l’échange et de la discussion. Profitez d’un moment pour évoquer tous ensemble, petits et grands, les différents droits notés dans le livret !

Cet atelier permet, de manière ludique, de montrer aux enfants que nous les considérons comme des personnes à part entière. Cet échange permettra de leur montrer qu’ils ont aussi le droit de s’exprimer.

Le temps du dialogue écoulé, vient le temps de la création ! A l’aide de crayons de bois, de crayons de couleurs, feutres ou tout autre médium, mettez en image les différents droits présents sur chaque page du livret.

Pour vous accompagner, nous vous proposons de réaliser un petit personnage qui vous aidera à illustrer chacun des droits de l’enfant.

La « matrice » qui suit est à réaliser par un adulte, avec précaution, à l’aide du matériel suivant :

Reproduisez au crayon de bois l’enfant porté par le personnage féminin.

Puis, avec l’aide du cutter ou du scalpel, enlevez la matière délicatement, de manière à créer un bas-relief. Ensuite, avec le crayon de bois, insistez sur le motif des doigts aux extrémités, puis sur l’œil, car le personnage est de profil.

Il ne reste plus qu’à tester le tampon ainsi obtenu avec de la gouache.

Admirez le résultat !

 

Envie d'essayer ?

Lancez-vous !

Type d'activité

Dessin, gravure et parole ouverte

Pour qui ?

  • Pour les familles

Temps requis

45 minutes / moins de 5 minutes de temps de lecture

Matériel nécessaire

  • Pour le livret :
  • Feuille blanche A3
  • Crayon de bois
  • Feutre noir
  • Crayons de couleurs / feutres
  • Calque ou craie grasse
  • Pour le tampon (à faire par un adulte, avec précaution) :
  • Une pomme de terre coupée en deux
  • Crayon de bois ou vieux feutre
  • Cutter ou scalpel

J'ai terminé mon activité

Vous avez testé cet atelier ?

Vous aussi, partagez dès maintenant votre création en quelques étapes seulement

C'est très simple :

  1. Prenez une photo de votre réalisation
  2. Envoyez-nous votre photo depuis votre ordinateur ou depuis votre téléphone
  3. Votre création sera publiée sur notre site dans la rubrique " Vos créations ". Cela peut prendre quelques jours, patience !

Vous pouvez aussi publier votre création sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MonLouvreLens

Voir les photos des internautes