HICHAM BERRADA - Louvre-Lens
19 juin 2019 - 01 septembre 2019

HICHAM BERRADA

Paysages générés

#expoHichamBerrada

Hicham Berrada est actuellement en résidence à Lens, dans l’ancien presbytère de la cité Saint-Théodore, réaménagé en résidence d’artiste par Pinault Collection, en 2016. Situé face au musée, ce lieu de résidence et sa démarche participent à la constitution d’une offre culturelle de qualité sur le territoire qui s’ajoute à celle existante et à la dynamique initiée par le Louvre-Lens. C’est ainsi qu’Hicham Berrada investit les 1000 m2 du Pavillon de verre à l’invitation de Marie Lavandier, directrice du Louvre-Lens et commissaire de l’exposition avec Pascale Pronnier, responsable des programmations artistiques du Fresnoy- Studio national des arts contemporains.

Cette exposition dévoile au public des productions déjà existantes de l’artiste tout autant que de récentes créations issues de ses recherches actuelles. Présentées dans l’espace vitré et lumineux du Pavillon de verre, elles bénéficient d’un cadre exceptionnel en résonnance avec le parc.
Après Françoise Pétrovitch en 2018, Hicham Berrada est le deuxième artiste contemporain auquel le Louvre-Lens consacre une exposition personnelle.

 

Un artiste dont le principal outil est la maîtrise de paramètres mathématiques, physiques et chimiques

Laisser apparaître des formes par l’action de forces naturelles, inviter la nature à participer à l’œuvre plutôt que la reproduire : qu’il s’agisse de vidéos, d’impressions 3D, de photographies ou d’installations mixtes, les œuvres d’Hicham Berrada présentées au Pavillon de verre sont animées par cette même volonté. Il travaille comme un peintre dont les principaux outils ne seraient pas des pinceaux et des pigments, mais la maîtrise de paramètres mathématiques, physiques et chimiques.

Un activateur de phénomènes poétiques

Cette activation des phénomènes passe par la mobilisation de différentes techniques des plus traditionnelles aux plus novatrices. Parmi ses recherches les plus récentes, les Augures mathématiques proposent ainsi une série de photographies et de sculptures générées par ordinateur grâce à des algorithmes de morphogenèses, tandis que les sculptures intitulées Kéromancies combinent deux pratiques ancestrales : l’art divinatoire de la kéromancie – qui consiste à lire l’avenir dans les formes prises par la cire jetée dans l’eau chaude – et la technique de la cire perdue utilisée depuis l’antiquité pour sculpter le bronze. L’installation vidéo Présages – réalisée en filmant l’intérieur d’un bocal dans lequel réagissent des produits chimiques – immerge le spectateur dans un monde à part au sein duquel la matière minérale n’est pas terne et inerte, mais s’exprime au contraire dans une profusion de formes, de couleurs et de mouvements.

Chacune de ces expérimentations dégage une poésie particulière, comme autant de cosmogonies. Les paysages qui en résultent, à la fois étranges et familiers, invitent l’imagination du spectateur à une multitude d’explorations.

L’artiste, en quelques mots

Hicham Berrada est l’actuel invité de la résidence d’artistes à Pinault Collection, à Lens. Né en 1986, à Casablanca au Maroc, l’artiste est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (2011) et du Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains (2013). Ancien résident de la Villa Médicis (2014), il est représenté par kamel mennour. Son travail a été exposé au Palais de Tokyo (Paris), à la Biennale de Lyon ou encore au Moderna Muset (Stockholm). Cet été, il exposera également au Gropius Bau (Berlin) ainsi qu’à la Hayward Gallery (Londres).


Commissaires :

Marie Lavandier, directrice, musée du Louvre-Lens,
Pascale Pronnier, responsable des programmations artistiques, Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains

Exposition réalisée avec la collaboration du Fresnoy – Studio national des arts contemporains

Avec le soutien de Pinault Collection.

 

Hicham Berrada, portrait, photographie © Julie Joubert
Concrétions de Synthèse, Hicham Berrada, photographie © ADAGP Hicham Berrada Courtesy de l’artiste et de la galerie kamelmennour, Paris/London
Augures mathématiques #1, 2018. Hicham Berrada, photographie  © ADAGP Hicham Berrada Courtesy de l’artiste et kamel mennour, Paris/London