Spectacles Archives - Louvre-Lens

PEOPLE WHAT PEOPLE ? – Reporté

Hors les murs

De Bruno Pradet – Cie Vilcanota

Bruno Pradet invente ici un univers sans machine ni décor, sans aucun accessoire, où la seule mécanique visible est celle des corps de ces hommes et de ces femmes, reliés par une indéfectible pulsation commune, qui forment un groupe compact, dont la géographie intérieure n’a de cesse de se décomposer pour se reformer l’instant d’après.

Informations pratiques :

À la Maison de l’Art et de la Communication de Sallaumines – À 20h
Renseignements et réservations : 03 21 67 00 67
Gratuit pour les détenteurs du Pass

Adolescent est une plongée dans les eaux troubles et bouillonnantes de l’adolescence. Au crible des figures de Françoise Pétrovitch, Sylvain Groud aborde l’extrême complexité de ces états de corps pluriels et protéiformes. Sur scène, dix corps en tension jouent et déjouent les forces de l’intime et du collectif. Pour exister ou survivre au sein du collectif, à cette période complexe de la vie, il s’agit de faire corps, avec un corps mouvant, insaisissable, le sien, et de faire corps avec l’autre. C’est le temps du mime et de l’imitation, du jeu de rôle et des manipulations. Le visage s’évanouit derrière le masque. Dans Adolescent, la danse de Sylvain Groud, habituellement nue et dépouillée, est manifestement plastique, dans une abstraction des corps pour mieux extraire le sens du mouvement. Perruques, gants, masques, créés par l’artiste Françoise Pétrovitch (dont l’une des sculptures est exposée depuis 2018 dans le parc du musée du Louvre-Lens) pourraient bien venir jeter le trouble sur l’identification des corps des filles et des garçons, en les grimant d’aplats vifs.

De Sylvain Groud – CCN Ballet du Nord-Roubaix

En partenariat avec le Département du Pas-de-Calais dans le cadre du projet DAENSITE qui œuvre pour le développement des pratiques chorégraphiques.

 

Informations pratiques :
De 5€ à 10€ (Tarif B) – Gratuit pour les détenteurs du Pass
Durée : 1h
A la Scène

 

 

Par Sylvain Groud

Le Bal chorégraphique invite les foules à entrer dans la danse le temps d’une soirée ! Entraînés par Sylvain Groud, trois danseurs et des amateurs formés en amont, les participants sont invités à entrer dans le rythme des chorégraphies transmises de la plus instinctive des manières les soirs de bal. Après un échauffement collectif et pop, une chorégraphie contagieuse envahira la foule à l’écoute de plusieurs tubes incontournables et iconiques, mixés par un DJ.
Les amateurs complices entraînent le public dans un happening chorégraphique festif, où s’éprouve par la danse un lâcher prise collectif !

Informations pratiques :

Gratuit
À la Fabrique Théâtrale – Culture Commune – À 21h
Renseignements : www.culturecommune.fr

D’Alban Richard – Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie

Cela commence par un Madison, petite danse en ligne et enjouée…
Mais Vivace saura ensuite nous surprendre : en appui sur des musiques aussi bien pop, baroques, qu’électro aux rythmes toujours très enlevés, la chorégraphie se déploie dans un étonnant voyage musical et gestuel. Envahis par le rythme et la pulsion, les danseurs deviennent les corps vivaces d’un nouveau genre, tout en vitalité, acharnement, et persistance.

Informations pratiques : 

À la Fabrique Théâtrale – Culture Commune, Base 11/19 – Loos-en-Gohelle – À 19h
Renseignements : www.culturecommune.fr
Gratuit pour les détenteurs du Pass

De Lionel Bègue

Actéon est un prince chasseur. Lors d’une battue, il se perd dans la forêt et, au détour d’une clairière, aperçoit Diane et ses nymphes, nues, prenant leur bain. Il se cache et les observe, subjugué. Mais la déesse sent sa présence et folle de rage lui jette un sort qui le change progressivement en cerf… Actéon a conscience qu’il va devenir le gibier, il entrevoit sa propre mort, alors il y a la fuite…

Dans ce spectacle, le mythe n’est qu’un support au service du corps en mutation. La transformation est lente, le changement progressif et la disparition inéluctable. Une altération continue, sourde, discrète où le corps glisse du chasseur vers l’animal puis de l’animal vers le néant. Un combat s’engage alors entre ce que l’homme maîtrise et ce qui lui échappe.

Le spectacle sera précédé d’une restitution d’un atelier mené par Lionel Bègue auprès de danseurs amateurs du territoire. Si vous souhaitez participer à cet atelier, inscrivez-vous à : aleleu@ville-sallaumines.fr. Nombre de places limitées.

Chorégraphie et interprétation : Lionel Bègue – Production déléguée : Le Bateau Feu / Scène nationale Dunkerque – Coproduction : La Plateforme / Cie Samuel Mathieu, TEAT / Théâtres départementaux de La Réunion, Ballet du Nord / Centre Chorégraphique national Roubaix – Avec le soutien du Centre national de la danse de Lyon.

Ce spectacle est soutenu par le Ministère de la Culture/DRAC Hauts-de-France et par la SPEDIDAM. La SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.

Informations pratiques :
De 5€ à 10€ (Tarif B) – Gratuit pour les détenteurs du Pass
Durée : 1h15
A la Scène

Bon à savoir : Tout le week-end, laissez-vous surprendre par des impromptus dansés dans les galeries d’exposition du musée réalisés par des danseurs amateurs du territoire et participez à l’une des visites dansées de la Galerie du temps accompagnés du chorégraphe Cyril Viallon (le samedi et dimanche à 11h et 15h) !

 

En partenariat avec le Hellfest festival

Première dans l’histoire du Louvre, l’un des plus grands festivals de métal d’Europe fait escale au Louvre-Lens ! Le temps d’une journée exceptionnelle le Hellfest festival pose ses valises à la Scène pour l’unique date de sa tournée Warmup dans le Nord de la France. Concerts, compétitions d’air guitar, projections, pass Hellfest à gagner, et bien d’autres surprises vous attendent…

Le Louvre-Lens remercie les programmateurs du Betizfest, de L’arc en ciel de Liévin et du théâtre de Béthune pour leur aide.

Dimanche 19 avril à partir de 17h
Concerts de métal

18€ : Tarif plein
14€ : Tarif réduit
5€ : étudiants et moins de 18 ans
À la Scène

De William Shakespeare
Par la compagnie Les lendemains d’hier

Deux jumeaux, Viola et Sébastien sont séparés lors d’un naufrage. Pour sa propre sécurité Viola décide de se déguiser en jeune homme et ressemble ainsi à son frère qu’elle croit perdu à jamais. Elle prend alors le nom de Césario et entre au service du duc Orsino, qui voit en elle le messager idéal pour aller conter son amour à la belle Olivia. Bien entendu, alors que Viola tombe amoureuse du duc, Olivia s’éprend quant a elle de ce messager aux traits si fins… Pour résumer, le duc aime Olivia, qui aime Viola, qui elle-même aime le duc. Toute l’intrigue de La Nuit des Rois réside dans ce triangle amoureux… Un spectacle festif et familial mené par une jeune troupe qui nous transporte dans une fresque musicale et mouvementée !

Jeudi 14 mai à 20h
Vendredi 15 mai à 10h (séance en présence de scolaires)
Théâtre

À partir de 10 ans
De 5€ à 14€ (Tarif A)
Durée : 1h30
À la Scène

Opéra de Giuseppe Verdi , mise en scène de Denis Podalydès et direction musicale d’Antonello Allemandi

Sir John Falstaff doit trouver rapidement de quoi régler ses dettes à l’auberge de la Jarretière où il mène une vie de débauche et de plaisirs sans en avoir les moyens. Le chevalier décide de séduire deux riches bourgeoises en leur adressant à chacune une lettre d’amour aussi ridicule qu’enflammée. Alice Ford et Meg Page, ses victimes potentielles, veulent tirer vengeance de cette supercherie qu’elles n’ont pas tardé à découvrir. De faux-semblants en déguisements, le pauvre Falstaff va devenir le jouet de ces rusées commères, habiles à lui tendre un piège tout en contribuant à l’union de deux jeunes amoureux qu’un père autoritaire cherche à séparer.
C’est cette silhouette attachante, mélancolique autant que bouffonne, que Denis Podalydès veut faire apparaitre dans cet opéra magnifique.

Jeudi 28 mai à 20h
Opéra filmé en direct de l’Opéra de Lille
Gratuit
Durée : 2h40
À la Scène

Par Théo Touvet

C’est l’histoire d’une particule qui, depuis le Big Bang, a parcouru miraculeusement une formidable épopée ! Dans son périple, elle a interagi avec d’autres particules au sein de nombreux atomes différents et a parcouru des distances astronomiques. Elle a évolué dans différents corps célestes avant de voir les planètes du système solaire se former et arriver sur Terre. C’est ainsi que Théo Touvet, artiste au parcours on ne peut plus singulier (musicien, gymnaste, comédien, circassien, il est également diplômé de l’École Normale Supérieure au Massachusetts Institute of Technology puis de Polytechnique à la NASA) nous présente son nouveau projet, encore en incubation. Peut-être que ce sera cela, ou peut-être tout autre chose. Mais une chose est sûre : Théo Touvet est brillant dans tout ce qu’il touche. C’est à l’aide de sa roue Cyr qu’il nous associera à ses réflexions du moment sur la matière et le vide, la vie et la mort, l’espace et le temps qui court à l’infini…

Performance précédée de la conférence « Au coeur des trous noirs »