Parcours artistique et sonore - Broderies vagabondes  - Louvre-Lens
Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour

Parcours artistique et sonore – Broderies vagabondes

Dans le cadre de Parc en fête 2021

« Les papillons noirs », texte écrit par Thomas Piasecki de la Spoutnik Theater Cie, librement inspiré de l’œuvre « Broderies vagabondes » de Cécile Belmont :

Broderies vagabondes

Cécile BELMONT
Artiste plasticienne née en 1975
« Broderies vagabondes »
Acier, tissus polyester
2021

« Broderies vagabondes » est né des déambulations de l’artiste dans le parc Louvre-Lens, captant une atmosphère, un souffle de vent, une impression colorée, quelques silhouettes de promeneurs. Le geste de la main qui tient l’aiguille et le fil, rapide et instantané, est identique à celui qui fixerait ses observations dessinées dans un carnet de croquis.

"Broderies vagabondes", Cécile Belmont, Parc en fête 2021, musée du Louvre-Lens, © Norbert Artner
"Broderies vagabondes", Cécile Belmont, Parc en fête 2021, musée du Louvre-Lens, © Norbert Artner
"Broderies vagabondes", Cécile Belmont, Parc en fête 2021, musée du Louvre-Lens, ©Norbert Artner
"Broderies vagabondes", Cécile Belmont, Parc en fête 2021, musée du Louvre-Lens, ©Norbert Artner
Cécile BELMONT – Artiste plasticienne - Née en 1975

France Vit depuis 2016 en Autriche

Dans son travail, Cécile Belmont utilise différents outils qui empruntent aux arts visuels et aux arts appliqués : broderies sauvages, vêtements sérigraphiés en séries limitées et projets participatifs dans l‘espace public. Ensemble, ils créent une dynamique particulière. Ils lui permettent de propager ses images dans différents contextes et relations aux spectateurs : de la galerie à la rue et de la rue à la galerie.