fbpx

Joyeux Anniversaire !

Aujourd’hui, le musée du Louvre-Lens souffle ses neuf bougies. Pour marquer cet anniversaire, Louise vous propose une petite remontée dans le temps

Le territoire du bassin minier a une histoire liée à l’Antiquité ! Eh oui, notre cher musée repose sur une histoire gallo-romaine. Les premières activités humaines connues à ce jour se situent au nord de la ville, sur la route de La Bassée. C’est le moment pour moi de faire un petit clin d’œil à la prochaine exposition temporaire qui sera sur Rome !

Mais permettez-moi de faire un bond dans le temps pour nous rapprocher des 19, 20 et 21ème siècles.

Lors de la révolution lensoise agricole, bim bam boum, nous découvrons en 1841 à Oignies, du charbon. Les habitants du territoire lensois partent à la recherche de charbon (comme une route vers l’or) et l’exploitation commence. Grâce à la mine, des alliances se créent entre les territoires, des métiers arrivent et constituent un véritable rythme de vie. Depuis cette découverte, beaucoup d’ouvriers courageux y travaillent. Il y a une véritable richesse cosmopolite autour de la mine, des mineurs et des familles d’origine française, polonaise, belge ou italienne s’entraident pour ce rythme intense. Grâce à leur engagement et leur solidarité, ils ont lutté pour leurs droits notamment pour avoir des améliorations salariales et de meilleures conditions de travail. Les mineurs ont été les pionniers dans les avancées sociales françaises, car il ne faut pas oublier que c’était un travail très rude et dangereux.

La ville de Lens prend de l’ampleur ; elle devient « capitale du Bassin Minier » grâce à son exploitation. Toutes ces activités minières se voient non seulement à travers l’arrivée des terrils mais aussi à travers le bruit ! Et oui, la fumée et le bruit des machines sont très présents.


Fête de la Sainte Barbe

Place à la fête !
Un moment important pour les mineurs et leurs entourages : la fête de la Sainte Barbe.

Aujourd’hui cet événement se perpétue et c’est en ce moment, du 3 au 5 décembre 2021 ! Depuis plus de 100 ans, c’est un rendez-vous immanquable pour le territoire des Hauts-de-France. Barbara, c’est la patronne des mineurs et je vous invite à découvrir le programme de ces jours festifs : Les Fêtes de la Sainte Barbe – Festival arts et feu à Lens-Lievin


Avançons dans le temps, nous arrivons à la fin du 19ème siècle. L’Europe du Nord connaît un grand bouleversement lié aux découvertes comme l’électricité, le téléphone, l’automobile, mais cet engouement se termine rapidement avec la venue de la Première Guerre mondiale. L’après-guerre marque le souhait de se reconstruire. Une politique de grands travaux est mise en place ! Mais comme vous le savez, l’histoire de la mine ne s’arrête pas là. Les répercussions de la Seconde Guerre mondiale sont plus faibles que la première mais, il y a un souhait de réduire et d’abandonner la production minière. C’est en 1960 que la mine de Lens ferme.

Regardez, pour nous replonger dans le passé, voici en image une maquette réalisée par Jean Latosi avec la fosse 9, ouverte en 1884, sur laquelle le Louvre-Lens s’est installé !

©Sarah Fraile

©Sarah Fraile

 

C’est en 2004 que nous avons su que Lens allait accueillir le musée ! Les travaux commencent en 2010 et se terminent rapidement car…. Le 4 décembre 2012, c’est l’ouverture du musée, youpi !

L’histoire du territoire reste gravée dans la mémoire des habitants et fait partie intégrante du musée ; de beaux souvenirs seront partagés dans les mois à venir.

Mon petit doigt me dit qu’une belle programmation pour les 10 ans du musée est à venir, restez connectés.

Vue aérienne du musée : Photo drone juin 2020 ©Frédéric Blawblomme Conseil Régional Hauts-de-France