fbpx

« Je tire ou je pointe ! », la pétanque dans le parc du musée

Cindy revient sur l’histoire du « jeu de boules » et vous présente le terrain de pétanque du parc.

Cet été, le Louvre-Lens propose une programmation festive, ludique et gratuite, intitulée Parc en Fête. Cette année, trois cycles thématiques viennent rythmer les week-ends : l’alimentation, l’écologie et la biodiversité, et enfin le corps : sport, bien-être et détente.

Du 28 août au 30 septembre, le corps est mis à l’honneur à travers différentes activités : sportives ou de bien-être pour entamer une rentrée au mieux de sa forme ! Ces activités s’adressent à toute la famille, quels que soient votre âge et/ou votre condition physique. Ainsi, pour une rentrée et une reprise tout en douceur, nous vous invitons par exemple à venir partager un moment de convivialité autour du nouveau terrain de pétanque du Louvre-Lens !

Le nouveau terrain de pétanque du parc du musée, en face de la Scène.

Pour reprendre le sport ou prolonger l’été, quoi de mieux qu’une petite partie de pétanque ? Mais est-ce que vous savez depuis quand ce sport existe ?

C’est sous la domination romaine que ce sport voit le jour en Gaule ; mais celui-ci ne porte pas encore le nom de pétanque, il s’appelle le « jeu de boules ». Les Romains inventent le « but » ou cochonnet et utilisent des boules en argile, en pierre ou en bois pour jouer. Les grecs anciens jouaient aussi à un jeu proche de la pétanque, mais ils utilisaient des pierres rondes, les « sphéristiques » (l’art des exercices avec une balle). Ils privilégiaient la force en envoyant leurs pierres le plus loin possible, leur pratique se rapproche du jeu de Paume. Les romains, eux, préfèrent l’adresse !

Avec les différentes invasions barbares, le jeu de boules s’endort… pour mieux se réveiller au Moyen  Âge et devenir un sport si populaire à cette époque, que Charles V voulut interdire la pratique de ce jeu aux soldats qui délaissaient trop l’entraînement de tir à l’arc !  Face à cette annonce de Charles V, la réaction des joueurs de boules fut telle que le roi dût se contenter d’une réglementation sévère, à défaut d’une interdiction. À cette époque, les joueurs de boules sont appelés les « bouleurs ».

Il faut attendre la Renaissance pour atteindre « l’âge d’or » du jeu, lorsque les nobles s’en emparent et en font LE jeu de la cour. Mais en 1629, le parlement sous la pression des fabricants de paumes, gênés par la concurrence des boules, décide d’interdire la pratique du jeu de boules au peuple. Cependant, malgré cette interdiction, le jeu va n’avoir de cesse de progresser et va être de nouveau légalisé après la Révolution Française.

 

Ce n’est qu’en 1907 que naît « la véritable pétanque » grâce à un champion de jeu provençal, Jules Hugues dit « Lenoir » souffrant de graves rhumatismes. Il décida de tracer un rond autour de lui et d’envoyer « le but » ou cochonnet à plus de 5 ou 6 mètres de lui avec ses pieds, « pèd tanco », c’est-à-dire « pieds joints ».

Néanmoins, il faut attendre 1910 et le premier concours à la Ciotat pour officialiser le nom de ce sport « pés tanqués », autrement dit la pétanque. Lors de cet évènement, les joueurs utilisent toujours les boules en bois cloutées. Ce n’est qu’en 1927 qu’apparaissent les premières boules en acier. Elles sont créées dans un petit village, à Saint-Bonnet-le-Château, au cœur du Haut-Forez, région spécialisée dans les savoir-faire métallurgiques. Aujourd’hui, il abrite le Musée international de la pétanque et des boules.

En 2005, le ministère de la Jeunesse et des Sports décrète la pétanque « sport de haut niveau ».

Après avoir découvert l’histoire fantastique de la pétanque, place à la pratique !

Venez découvrir et vous amuser sur le terrain de pétanque du parc, près de la Scène. Il est en accès libre, il vous suffit de venir avec votre jeu de boules.

Pour en apprendre encore plus sur ce sport, rendez-vous les mercredis 8 et 22 septembre 2021 à 17h pour une animation gratuite proposée par les membres du Pétanque Club Lensois ! Cliquez-ici pour en savoir plus. Bonne partie !