Inspirons-nous du parc du Louvre-Lens pour nous détendre ! - Louvre-Lens
Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour

Inspirons-nous du parc du Louvre-Lens pour nous détendre !

Un exercice à pratiquer en essaim, comme les abeilles… par Florence.

Savez-vous que le parc renferme plusieurs sortes d’abeilles ?

Tout d’abord, dix ruches accueillent des essaims, dans un enclos situé non loin du bassin. Un apiculteur récolte le miel, chaque année.

Le parc à ruches, toutes les photographies sont de Florence

 

D’autres espèces trouvent refuge dans les différents hôtels à insectes aménagés dans le parc.

Ainsi, les abeilles charpentières s’établissent-elles volontiers dans le bois perforé de gros trous.

Les abeilles maçonnes, également appelées osmies, apprécient quant à elles les tiges creuses, briques ou bois troué.

Hôtel à insectes situé près du potager

 

Vous trouverez beaucoup plus d’informations sur le blog des jardiniers du Louvre-Lens !

Connaissez-vous le « chant des abeilles » ?

Inspiré par le bourdonnement de ces petites ouvrières, cet exercice de yoga apaise et détend.

Il se pratique à trois ou plus. Formez un cercle. Chaque participant ferme les yeux et place ses mains de part et d’autre du visage. Les pouces se posent sur la petite partie qui protège le conduit auditif, les auriculaires se placent sur la bouche et les index sur les paupières.

Au signal, chacun prend une grande inspiration, puis émet un bourdonnement continu.

Avec les pouces, vous pouvez jouer sur votre perception du son produit, entendre le vôtre, puis celui émis par tous les participants, à l’unisson.

Bourdonner ainsi procure un sentiment de détente !

 

Pourquoi ne pas poursuivre par un exercice d’équilibre, inspiré par un arbre du parc ?

Choisissez un robinier ou un merisier majestueux, bien ancré dans le sol et dont l’ombre est protectrice.

Placez-vous face à lui, les pieds à plat, les bras le long du corps, le dos droit et le menton légèrement rentré, pour ne pas cambrer votre dos.

Tournez votre pied droit perpendiculairement à votre pied gauche et placez le talon, au choix, sur votre pied gauche, contre votre genou gauche ou en haut de votre cuisse gauche.

Lorsque vous avez trouvé l’équilibre, montez vos deux bras par les côtés, joignez les paumes des mains au-dessus de votre tête puis descendez les mains ainsi jointes sur votre poitrine.

Ne bougez plus !

Un fil invisible relie votre tête au ciel…

Il faudra bien sûr, pratiquer cet exercice avec l’autre pied !

Arbres du parc