Borne (kudurru) représentant Gula, déesse de la Médecine, et le panthéon babylonien - Louvre-Lens
Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour  Icône pour

Borne (kudurru) représentant Gula, déesse de la Médecine, et le panthéon babylonien

Vers 1200-1100 avant J.-C.
oeuvre Sb 27 Louvre borne kudurru représentant Gula déesse de la Médecine et le panthéon babylonienne Suse Babylone Orient Morgan
© RMN-GP (musée du Louvre) / Raphaël Chipault

Babylone, Mésopotamie (Iraq actuel)
Borne (kudurru) représentant Gula, déesse de la Médecine, et le panthéon babylonien
Vers 1200-1100 avant J.-C.
Calcaire
H. 36 ; L. 20 cm
Paris, musée du Louvre
Sb 27
Fouilles J. de Morgan, 1899-1902

Le kudurru est une borne en pierre qui officialise la donation de terre faite par le roi pour s’attacher un haut fonctionnaire ou récompenser un proche. La déesse Gula – tout comme Sin, Ishtar et Samash représentés respectivement par le croissant de lune, l’étoile et le soleil – sont les garants de la donation.

Le saviez-vous ?
Beaucoup d’œuvres babyloniennes aujourd'hui conservées au musée du Louvre ont été retrouvées lors des fouilles menées par Jacques de Morgan et Roland de Mecquenem à Suse (Iran actuel) où elles ont été transportées comme butin de guerre par le roi médio-élamite Shutruk-Nahhunté.
2000
Antiquité
Moyen Âge
Temps modernes
Borne (kudurru) représentant Gula, déesse de la Médecine, et le panthéon babylonien