Présentation du Louvre-Lens - Louvre-Lens
Le Louvre "autrement"

Inauguré en décembre 2012, le musée du Louvre-Lens est implanté dans une petite ville de 30 000 habitants au cœur de l’ancien bassin minier du Nord‐Pas de Calais, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La Galerie du temps constitue le cœur du Louvre‐Lens. Elle présente plus de 200 chefs‐d’œuvre issus des collections du Louvre, dans un espace spectaculaire de 3000 m², et propose un parcours inédit à travers l’histoire de l’art, depuis l’invention de l’écriture en Mésopotamie au 4e millénaire avant notre ère, jusqu’à la révolution industrielle au milieu du 19e siècle. Sa scénographie à la fois chronologique et pluridisciplinaire crée un dialogue nouveau entre les époques, les techniques et les civilisations.

Véritable cité culturelle, le Louvre-Lens est le 3ème musée le plus fréquenté en région après le musée des Confluences à Lyon et le Mucem à Marseille. Il accueille une moyenne de 450 000 visiteurs par an.

Directrice : Marie Lavandier, Conservateur général du patrimoine
Président du Conseil d’administration : JeanLuc Martinez, Présidentdirecteur du musée du Louvre

Un symbole fort

Le 29 novembre 2004, le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin annonce que Lens est retenue comme site d’accueil du nouveau Louvre.

Le choix de s’implanter sur l’ancienne fosse 9 de Lens marque la reconnaissance de la Nation tout entière pour un territoire plusieurs fois meurtri, tant par la guerre que par l’exploitation du charbon.

Fière de son passé minier et marquée par son histoire, Lens s’affirme comme une ville engagée dans sa reconversion.

En savoir plus

Feuilleter la brochure institutionnelle
Des partenaires publics impliqués
L'Union européenne

Projet situé au cœur de l’Europe, à proximité du Royaume-Uni, du Benelux et de l’Allemagne, le Louvre-Lens a bénéficié dès son origine du soutien de l’Union Européenne. À travers le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), les Vingt-Huit ont notamment financé la construction du Louvre-Lens à hauteur de 20 %.

L'État

Depuis le lancement en 2003 d’un appel du ministère de la Culture et de la Communication en
faveur d’un mouvement de décentralisation des grands établissements culturels parisiens, l’État s’est impliqué de façon constante.  En novembre 2004, l’État a retenu Lens parmi sept villes candidates comme site d’accueil du nouveau Louvre.

Le musée du Louvre

Le Louvre s’est engagé dès 2004 à créer une “antenne” en région, choisissant ainsi de s’ouvrir à de nouveaux publics et territoires. Il renoue ainsi avec ses origines : depuis sa création en 1793, le Louvre est un musée dont les collections et le savoir-faire doivent servir à l’ensemble de la nation.
Si le Louvre-Lens est un établissement autonome, les liens sont extrêmement forts entre les deux musées, unis par une convention scientifique et culturelle.

La Région

La Région Hauts-de-France s’est fortement
impliquée dès l’origine du projet en acceptant
d’être le maître d’ouvrage d’un musée dont elle est le premier financeur, à hauteur de 60 %.

C’est également la Région qui a organisé le
concours international d’architecture et retenu
le cabinet SANAA comme lauréat.

Depuis 2016, la nouvelle Région Hauts-de-France permet de mettre en place des projets intégrant désormais la Picardie.

Le Conseil départemental du Pas-de-Calais et la Communauté d'agglomération Lens-Liévin

Les deux collectivités ont participé au financement
du musée (à hauteur de 6 % pour le seul Conseil
Départemental) et s’impliquent largement dans la mise en place et l’accompagnement des projets portés par le musée.

La constitution d’une nouvelle gouvernance territoriale, via l’implication des deux
collectivités dans le Pôle métropolitain de l’Artois,
est une marque de plus de leur engagement dans
la dynamique initiée par l’implantation du Louvre.

Des mécènes fidèles
Un lien étroit avec le monde économique

Axe fort de la politique du musée dès ses débuts, le mécénat est pour le Louvre-Lens un moyen de tisser et d’entretenir des liens solides avec le monde économique.

Les entreprises font partie de la vie du musée et y ont toute leur place. Sous des formes variées, les mécènes contribuent au développement et au rayonnement du musée, levier essentiel d’attractivité pour les Hauts-de-France.

En cinq ans (de 2012 à 2017), 90 entreprises ont apporté leur soutien au Louvre-Lens.

Explorer le site dédié aux entreprises et au mécénat

Guillemets

Le Crédit Agricole Nord de France a choisi de s’engager dès la première heure dans le projet du Louvre-Lens, convaincu du potentiel structurant de cet équipement de démocratisation culturelle au cœur d’un territoire en reconversion.