Peindre la mine, au risque de la noirceur - Reporté - Louvre-Lens

Peindre la mine, au risque de la noirceur – Reporté

Par Gérard Dumont, membre du Conseil scientifique du Centre historique minier de Lewarde

Le noir domine la représentation qu’écrivains et artistes ont le plus souvent donnée de la mine. Au-delà de l’expression d’une réalité objective (la couleur du charbon et l’absence de lumière au fond), le noir prend alors une valeur symbolique, généralement négative, qui tend à occulter les autres facettes de la mine. L’historien peut retracer les étapes de la construction de cette image sombre. Il peut aussi tenter de mesurer la distance qu’il y a entre la noirceur de cette représentation et une réalité forcément plus complexe. Il s’agit alors de rendre à la mine toutes ses couleurs.

Samedi 20 juin à 15h30
Conférence

De 3€ à 5€ (Gratuit : étudiants et moins de 18 ans)
(Tarif C)
Durée : 1h15
À l’Auditorium

 

Paul WALET
Portrait de mineur

Tarif plein : 5€ / Tarif réduit : 3€

Cette activité se déroule au Centre de ressources

Destiné aux initiés comme aux simples curieux, le Centre de ressources est à la fois une boîte à outils et un lieu idéal pour apprendre, découvrir et partager. Un lieu vivant d’échanges et de culture, tout simplement.